Ce jeudi 12 août, depuis le matin, une dizaine de gendarmes accompagnés d’un chien « renifleur » ont inspectés les rues de Pézilla-la-Rivière,  soutenus par un hélicoptère de la Gendarmerie nationale survolant en rond le territoire de la commune ainsi que le secteur du Ribéral.

Cela n’avait rien ni d’un exercice militaire ou, comme l’a cru un temps la population locale, ni d’une opération commando pour débusquer des dealers qui ont pris l’habitude de se réfugier dans le coin.

En fait, les gendarmes recherchaient un habitant porté disparu depuis deux jours suite à un signalement inquiétant de sa famille.

Malheureusement, l’homme âgé d’une soixantaine d’années a été retrouvé pendu dans la campagne pézillanaise.

 

F.R.