(Communiqué)

 


Pour la première fois depuis deux ans que nous occupons nos locaux au 39, rue des Rois de Majorque à Perpignan, ceux-ci ont été l’objet d’une inscription par tag sur le mur à coté de notre porte d’accès, à savoir « ANTI PD, LGBT NON A LA DECADENCE ».
L’association a décidé de demander à son président, Jean-Loup Thévenot, conformément à nos statuts, de porter plainte contre X pour ces faits.

Ce que celui-ci a fait ce mardi matin 29 septembre, au commissariat de police de Perpignan : « L’association voit là un développement des réactions contre ses actions militantes et ses interpellations multiples, parfois sans réponses, auprès des responsables politiques ou institutionnels », précise Jean-Loup Thévenot dans un communiqué de presse rédigé ce jour en fin de matinée.  « Notre association reçoit de plus en plus de personnes, adhérent.e.s ou non, victimes d’insultes verbales ou de dégradations de leur biens à caractère homophobe. Nous sommes aux cotés des victimes et rien, ni personne, ne nous empêchera dans la poursuite de nos activités militantes.et principalement contre toutes les formes de discrimination liées aux LGBT+phobies. Ces tags homophobes visant notre association LGBT+66 prouvent que rien n’est jamais acquis et que notre devoir d’information et d’action pour nos droits légitimes sont toujours et plus que jamais d’actualités ».