Insupportable ! Alors maintenant, pour célébrer une victoire sportive, il faut casser, casser et encore casser ? Tout simplement lamentable. Inexcusable en tout cas.

Dans la nuit d’hier à aujourd’hui, après la victoire 2 à 1 de l’équipe de football de l’Algérie sur celle du Nigeria, en demi-finale de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN), de trop nombreuses dégradations ont eu lieu dans le centre ville de Perpignan, comme ici (notre photo), sur l’Espace Méditerranée, où la façade d’un immeuble abritant des bureaux a été caillassée, la plupart des vitres volant en éclats.

Ailleurs, c’est du mobilier urbain, des véhicules, qui ont été vandalisés.

Il serait grand temps, dans cette France moribonde, que l’Etat de droit réinvestisse le terrain pour ne pas (le) céder aux hordes de voyous, et surtout que la Justice sanctionne. Le « Nouveau Monde » pourtant promis par le Président MACRON and C° s’avère, manif’ après manif’, pire que « l’Ancien Monde ». Au lieu de s’empiffrer en hauts-lieux de homards géants et de Mouton (Cadet avec ou sans Château Rothschild), nos édiles seraient bien inspirées de consacrer les deniers de l’Etat aux forces de l’ordre, aux Urgentistes, etc.