Hier encore, dans l’édition du journal de aqui L’Indépendant datée du mardi 27 septembre 2016, en tête de la page 4, on pouvait lire, à propos de « l’affaire Bénitez » (concernant les disparitions de Marie-Josée Bénitez et de sa fille Allison) : « Le frère et l’oncle des disparues a donc creusé le sol avec deux amis et a trouvé des morceaux de squelette qui seraient humains selon les médecins à qui il les a montrés… ».
Aujourd’hui, à la Une, le quotidien titre : « Affaire Bénitez, les ossements ne sont pas humains ».
L’Independant serait bien inspiré de communiquer rapidement les noms des médecins qui ont annoncé à l’entourage des disparues qu’il s’agissait bien « d’ossements humains » découverts vendredi dernier, le 23 septembre 2016, en bordure de l’étang du Barcarès… Car il y va de la santé publique des habitants des P-O !