Philippe SAUREL, maire de Montpellier, président de Montpellier-Méditerranée-Métropole, était interviewé à 18h 15 sur la chaîne d’info en continu, BFMTv, à propos du bourbier neigeux dans la région de Montpellier qui, depuis près de 48 heures maintenant, paralyse tout trafic routier entre Narbonne et Orange, via Béziers, Montpellier et Nîmes.

Le maire de Montpellier s’est lancé dans une tentative d’explications poussives, presque douteuses, pour se placer hors responsabilité, disant que : « Météo France n’avait pas annoncé un phénomène neigeux d’une telle ampleur » (ce qui est faux bien évidemment)… bottant en touche en parlant de « la tempête de neige en Grande-Bretagne » (sic)… Philippe SAUREL n’a même pas eu un mot de compassion pour les quelque 2 000 automobilistes naufragés abandonnés des heures durant sur le territoire de sa métropole… Incroyable, mais vrai !

Le phénomène neigeux avait bien été annoncé sur tous les medias et réseaux sociaux de France et de Navarre, sur le pourtour du Golfe du Lion. Les décideurs montpelliérains, dans l’oeil du cyclone, quels qu’ils soient, politiques, administratifs ou techniques, auraient dû déclencher un plan préventif, ce qu’ils n’ont pas pensé de faire. C’est tout. Comme on dit : faute avouée à moitié pardonnée ! Même si cela ne doit arriver que tous les trente ans, les élus montpelliérains et les services de l’Etat auraient du s’alerter… étant eux-mêmes alertés par Météo France.

Mais quand dans ce foutu pays les élus se mettront-ils à la hauteur de leurs responsabilités ?

 

Capture d’écran BFMTv.