Selon les révélations du quotidien montpelliérain Midi Libre et une dépêche AFP : « Un homme de 54 ans a été interpellé mardi à son domicile de Perpignan et placé en garde à vue dans le cadre de l’enquête sur la disparition de trois femmes près de la gare de Perpignan entre 1995 et 1998, a-t-on appris de source proche de l’enquête.

Deux corps seulement, affreusement mutilés avaient été retrouvés : des rapprochements ADN ont abouti à l’interpellation de cet homme déjà fiché pour des agressions sexuelles ».