-« Selon le procureur de la République de Mende, il ne s’agirait pas de maltraitance volontaire de la part l’éleveur
Les gendarmes ont fait une terrible découverte en Lozère. Plus d’une centaine de brebis ont été retrouvées mortes, privées d’eau et de nourriture, abandonnées par leur éleveur, dans une ferme isolée du Causse Méjean, a-t-on appris lundi soir de source judiciaire.

Le procureur de la République de Mende, Vincent Blériot, a ouvert une information judiciaire pour mauvais traitements à animaux, un délit passible d’un an d’emprisonnement. Selon le magistrat, il ne s’agirait cependant pas de maltraitance volontaire : l’éleveur, quadragénaire, était apparemment « en grande souffrance psychologique, seul, sans grand soutien », et c’est en raison de ces difficultés qu’il aurait laissé ses bêtes à l’abandon.