A la mi-journée, nous mettions en ligne un fait divers concernant un important incendie qui s’est produit dans la nuit du vendredi 30 à ce samedi 31 août 2013, sur les coups de 4heures du matin, et qui a détruit partiellement ou entièrement 7 véhicules en stationnement régulier sur la place Gambetta, au cœur du village d’Argelès-sur-Mer.

Dès la première heure, Pierre Aylagas (PS), député-maire d’Argelès-sur-Mer, était sur place pour s’entretenir avec les riverains et les rassurer. Dans la foulée, il faisait nettoyer les lieux par les services techniques municipaux et enlever les carcasses, après que les gendarmes de la brigade territoriale d’Argelès-sur-Mer aient ramassé et protégé suffisamment d’indices pour démarrer leur enquête.

Une enquête qui aurait abouti rapidement puisque, en début d’après-midi, on apprenait qu’un jeune individu avait été interpellé et que celui-ci aurait reconnu les faits : ce serait par dépit amoureux qu’il aurait agi, qu’il aurait donc mis le feu à l’auto (une Renault Twingo ?) de sa petite amie… Rapidement, les flammes se seraient alors propagées aux véhicules garés à proximité, causant d’énormes dégâts.

Si les faits s’avéraient exacts… Drôle d’époque ! No comment…

L’affaire suit son cours…