A cet endroit là, la route, à sens unique, et pourtant droite su plus de 200 mètres… Elle longe le célèbre bois de pins, sur la gauche, et le front de mer, sur la droite. C’est pourtant là que cet après-midi un touriste a perdu le contrôle de son véhicule. Incompréhensible. D’autant plus que c’est très rare qu’il y ait un accident sur cette artère très dégagée. L’automobiliste en question a-t-il voulu « monter » les marches du JOA Casino d’Argelès-plage, oubliant qu’il était au volant de sa berline ?

Il ne reste plus qu’à espérer que, selon la formule consacrée : « il y a eu plus de peur que de mal ! ».