Proposition d’évolution de la réglementation sur la pêche des oursins

Le Conseil de gestion du Parc marin naturel du Golfe du Lion, présidé par Christian Bourquin (PS), président du Conseil régional Languedoc-Roussillon, sénateur des P-O, s’est réuni hier, mardi 3 juin 2014, à Sainte-Marie-la-Mer…

Suite à l’avis sur la création de licences de pêche des oursins en scaphandre autonome dont il a été saisi fin 2012, le conseil de gestion a mis en place un comité de pilotage pour travailler sur une modification de la réglementation. Le comité de pilotage a soumis aujourd’hui au conseil de gestion des propositions pour faire évoluer la réglementation concernant la pêche aux oursins dans le Parc, qu’elle soit récréative ou professionnelle.

Le comité de pilotage, qui réunit une vingtaine d’interlocuteurs (acteurs professionnels et récréatifs, scientifiques, services de l’État, élus, gestionnaires d’aires marines protégées), a proposé les mesures suivantes :

Concernant la pêche professionnelle :

· Institution d’une licence de pêche professionnelle aux oursins, obligatoire pour pouvoir exercer et délivrée par le Comité Régional des Pêches,

lequel se chargera de délibérer sur les modalités de création, d’attribution et de gestion de cette licence ;

· Le prélèvement des oursins est réservé à la seule pratique de l’apnée ;

· 5 licences maximum sont accordées chaque année ;

· La pêche est autorisée durant la période du 1er novembre au 15 avril, uniquement du lever du soleil au coucher du soleil et 20 jours maximum par mois ;

· Mise en place d’un quota de prélèvement maximum journalier. Ce quota sera déterminé en fonction des résultats des suivis de la population d’oursins ;

· Collaboration entre les pêcheurs et les services de contrôle ;

· Obligation de déposer chaque semaine les déclarations de captures à la Direction Départementale des Territoires et de la Mer.

Concernant la pêche récréative :

· La pêche est autorisée durant la période du 1er novembre au 15 avril ;

· Mise en place d’un quota journalier maximum de 2 douzaines par pêcheur et par jour, avec un maximum de 6 douzaines par navire et par jour au delà de 3 personnes embarquées.

Le conseil de gestion a délibéré ce jour pour proposer aux autorités de mettre en place une réglementation sur la pêche aux oursins conforme aux conclusions du comité de pilotage. Il adopte également les recommandations du comité de pilotage d’accompagner la mise en place de ces mesures d’outils de communication et de sensibilisation vers l’ensemble des acteurs pour qu’elles soient connues et appliquées.

Michel Moly (PS), 1er vice-président du Parc naturel marin du Golfe du Lion, 1er vice-président de l’Assemblée départementale des P-O, conseiller général de la Côte Vermeille,  rappelle que ce dossier est un très bon exemple de démocratie participative permise par l’espace de concertation qu’est le Parc ».