Communiqué de presse.

 

« Lors d’une journée d’animation, avec l’animatrice de la Charte Forestière de Territoire du Pays de la Vallée de l’Agly, les stagiaires, dans le cadre de leur formation BP Responsable d’Entreprise Agricole, ont découvert les modèles productifs d’agroforesterie et d’agriculture syntropique

 

Ces modèles se veulent être une optimisation de l’implantation des parcelles agricoles par l’association de végétaux en fonction des strates et de leurs besoins différents mais complémentaires. Les arbres plantés permettent, à terme, de répondre à plusieurs enjeux de l’exploitation : économiques et environnementaux.
L’association permet notamment d’obtenir du bois d’œuvre, du bois pour le paillage (de la biomasse végétale), les associations de fruitiers et de maraîchages ou de plantes aromatiques qui se rendent des services complémentaires (ombrage, pompe à nutriment). Ces systèmes sont diversifiés et ont pour vocation de reconstruire des agroécosystèmes productifs et résilients. Ils allient l’augmentation de la fertilité et la vie des sols, de la biodiversité et l’optimisation de la ressource en eau.
Après une matinée en salle, les stagiaires se sont livrés à un exercice de réflexion en groupe sur le domaine agricole de l’établissement afin de construire des projets répondant à leurs attentes de productions en incluant les arbres. De leur imagination et travail collaboratif, de multiples idées ont émergé, de l’inclusion de haies à des systèmes agro-sylvo-maraicher plus complexes, démontrant les possibilités et opportunités des systèmes agroforestiers productifs ».