Les résidents du quartier historique de La Citre, à Port-Vendres, principalement les riverains de l’ancien hôtel des Douanes (face à la place de l’Obélisque), viennent de lancer une pétition contre l’emplacement choisi par la municipalité de Jean-Pierre Roméro (UMP), pour l’installation de « colonnes-poubelles » semi-enterrées et, selon les protestataires, « non appropriées ».
D’ailleurs, dans un courrier joint à cette pétition et adressé en début de semaine au maire de Port-Vendres, ces « indignés » s’insurgent : « Nous portons à votre connaissance notre refus du projet d’implantation de mettre des colonnes enterrées contre le bâtiment de l’ancien hôtel des Douanes à Port-Vendres, passage du vieux port ; ce projet nous paraît difficilement acceptable pour plusieurs motifs : le passage total à cet endroit mesure 4,70m, les jours de marché il sera impossible de circuler tant pour les riverains que pour les services de secours ; devant l’incivilité de beaucoup, il en résultera de nombreuses nuisances (sonores, odorantes et visuelles) ; ce local régi par le Syndic Vasseur de Collioure, déclare que nous sommes bien situés dans un secteur placé sous la protection des Bâtiments de France ; la Communauté des communes Albères – Côte Vermeille, qui fournit les conteneurs, aurait pû, après concertation avec vos services et les résidents dans le site, trouver un endroit plus approprié ; ce bâtiment, déjà dégradé par un manque d’entretien flagrant (affaissement de la terrasse, canalisations et évacuation des eaux défectueuses, etc), nous paraît être un endroit totalement inconcevable pour accueillir un tel projet (…) ».
De son côté, la municipalité de Port-Vendres, qui ne semble pas vouloir faire marche-arrière, explique dans une correspondance en date du 25 mai 2011 et adressée aux commerçants et riverains concernés, notamment sur les quais Forgas et Vauban, « Que trois années de persévérance ont été nécessaires pour nous mettre au niveau sanitaire de nos voisins de Catalogne Sud (Espagne). Les containers poubelles enterrés seront enfin implantés au mois de juin sur trois points stratégiques de la Rambla, au passage du vieux port et sur le parking de la Chambre de commerce et d’industrie (CCI) ». Jean-Pïerre Roméro précise : « Intégrés agréablement à votre environnement, les emplacements font l’objet d’un mode d’emploi que nous proposons de vous exposer lors d’une brève réunion, le mardi 7 juin 2011, à 9 h, au centre culturel de Port-Vendres (…) ».