Sous ce titre, l’association Protection & Maintien du Cadre de Vie (PMCV) nous communique avec prière d’insérer :

« Après le Comité de Pilotage (COPIL) du 17 juin prochain, M. Edouard PARANT Chef de Mission SNCF-réseau va déposer son dossier au Ministère du Transport pour la validation du tracé « ligne nouvelle Montpellier Perpignan ». Lors des dernières  réunions de concertation en Roussillon, il a présenté le projet  sous un angle nouveau pour faire passer la mixité de la ligne sur le secteur Rivesaltes-Le Soler :

« Les TGV voyageurs en Gare Centre »,     « le Fret  international sur le tracé  Rivesaltes – Le Soler »,

En omettant de dire que grâce à ce tracé les trains voyageurs pourront se passer de la Gare Centre.

Nous ne reviendrons pas sur l’ensemble des arguments qui démontrent l’intérêt du tracé Gare Centre pour les voyageurs, l’économie de Perpignan  et  du Roussillon pour un trafic prévu de 30/40 TGV au lieu de 6/8 aujourd’hui.

SEPT minutes de plus sur un trajet international et  les TGV  voyageurs s’arrêteront en Gare Centre pour faire vivre la DESTINATION PERPIGNAN sur le triangle Montpellier-Toulouse-Barcelone et les lignes internationales.

Nous rappelons notre opposition au «Le tracé SNCF Rivesaltes – Le Soler » présenté essentiellement comme un droit de passage pour le fret international,  sans aucun intérêt pour notre économie locale, mais qui créera une cicatrice irréversible dans notre plaine,  détruira  20 km de territoire viticole et signera à terme l’isolement de PERPIGNAN, la disparition de la plateforme ferroviaire St Charles, ses emplois et  la mort  de trois villages PEYRESTORTES-BAHO-LE SOLER pour un coût de 550 à 600 millions d’euros.

Alors que faisons-nous ?

Il ne suffit pas de faire le buzz dans son coin, de se faire élire pour défendre les intérêts de notre territoire, notre économie pour ensuite ne pas se déterminer face à des intérêts internationaux contraires à notre département. Ce projet n’est pas un projet de droite ou de gauche, le « NON à la THT » a mobilisé tout le département pour sauvegarder notre paysage, aujourd’hui le slogan

«OUI  au TGV   –   NON au tracé SNCF»

OUI pour une économie de 450 à 600 millions d’ €

permettra de valider unanimement la seule alternative crédible au projet SNCF en Roussillon.

Nous sommes pour l’utilisation du tracé actuel renforcé de Rivesaltes à la Gare Centre de Perpignan  pour les TGV Voyageurs afin de bénéficier d’une pluralité de lignes, sauver notre tourisme, notre économie, notre existence au sein de notre nouvelle région. 

Tout en proposant le report modal du FRET sur notre variante pour une éventuelle évolution du trafic.

Ce tracé « Contournement de Perpignan » respecte notre territoire, le trafic Gare Centre, sauvegarde notre plateforme St Charles, nos villages, sans faisceau de nuisances pour un coût  maximum de 150 millions d’euros au lieu de  600 millions d’euros prévu pour le secteur Rivesaltes-Le Soler soit 450 millions d’euros d’économie.

C’est le message que nous envoyons à toute la population du département afin qu’elle se mobilise pour le projet, en signant la pétition mise en ligne sur notre  site TGV Roussillon – grande-petition avant le 10 juin 2015 en complément de notre pétition locale qui a recueilli  plus de 1 000 signatures à ce jour.

Votre engagement, validera notre position pour que nos élus, nos institutions, Agglo Perpignan Méditerranée et Conseil départemental la défendent ensemble, afin que le projet de la SNCF respecte le Roussillon et ne l’efface pas de la carte ferroviaire pour toujours au bénéfice des lobbys et intérêts internationaux ».