(Joyeux Noël, dessin de Victorine VILALTA, 80 ans)

 

 

« J’habite depuis 1968 ce très beau quartier. Quand nous sommes arrivés dans ce quartier populaire, lieu de la mixité sociale de l’époque – Catalans de souches, Français non Catalans, Espagnols, Portugais, Maghrébins, Africains, Gitans et de nombreuses autres nationalités et origines – tous nous vivions en bonne harmonie avec les couleurs, les odeurs, le bon vivre et la convivialité entre personnes d’origines différentes.
Les années ont passé, certains nous ont quittés, d’autres dont moi-même sommes restés car nous aimons notre quartier.
Je prends la plume en ce jour de Noël qui est aussi mon anniversaire pour émettre un vœux de voir avant la fin de mes jours ce quartier réhabilité et considéré comme tout autre quartier de Perpignan.
J’ai lu avec attention vos publications et Saint Jacques y est souvent évoqué par des personnes très érudites mais qui je pense manquent d’informations complémentaires.
Je veux surtout parler du sujet d’actualité et que je connais un peu car je l’ai vécu, la rénovation de ma maison (un long fleuve pas trop tranquille de 2012 à 2015).
Cela va peut-être intéresser les futurs candidats à la mairie de Perpignan qui ont de beaux projets pour Saint-Jacques, mais je me pose une question en ce qui concerne la rénovation de l’habitat privé appartenant à des particuliers : qui va payer ?
Certes il y a des aides de l’ANAH, de la communauté urbaine, de la Ville de Perpignan, mais le reste à charge et l’avance sur subventions qui va les financer ?

Je précise que sans ce financement, l’ensemble des travaux ne peuvent être réalisés et à juste raison les subventions ne sont versées qu’après vérification par les représentants des payeurs.
Une chose à savoir c’est que les subventions ne concernent que le budget initial et si des travaux complémentaires sont nécessaires suite à des imprévus (ex : planchers à consolider), ils sont à notre charge en totalité.
Dans mon cas, si les membres de ma famille ne m’avaient pas aidé et s’ils ne s’étaient pas portés coemprunteurs, à 80 ans passés aucune banque, aucun établissement financier n’aurait financé ces travaux ; je tiens à remercier ma banque, le Crédit Agricole, et tous les organismes de crédit qui ont pu m’aider à mener à bien ces travaux de rénovation. Sans eux ma maison se serait écroulée et j’aurai dû quitter ce quartier que j’aime tant.
Je souhaite à tous ceux qui veulent rester vivre ou venir habiter à Saint Jacques d’avoir cette chance.
Par un autre courriel je vous envoie quelques photos.
Je suis à votre entière disposition, si vous souhaitez avoir des renseignements complémentaires.
Cordialement ».

 

Mme Victorine AMORETTI-VILALTA

 

 

Victorine VILALTA écrit des poèmes et elle peint aussi…

https://www.facebook.com/victorine.amorettivilalta.7

 

HISTORIQUE PROJET DE RENOVATION

 

PHOTOS DES TRAVAUX AU 24 SEPTEMBRE 2014

 

 

Ci-dessous, les photos après la rénovation : les trois premiers clichés concernent le 1er niveau, les deux suivants le 2e niveau et la dernière le 3e niveau.