(Communiqué)
Les activités associées à l’aviation générale et aux écoles de pilotages basées sur l’aéroport de Perpignan ont engendré une recrudescence des plaintes depuis la fin du printemps 2020

 

La préfecture des P-O à Perpignan communique :

 

-« Ces activités ne sont pas nouvelles sur l’aéroport de Perpignan, mais si cette augmentation peut s’expliquer par une conjoncture particulière à associer à la crise sanitaire que nous traversons
(concentration des activités de formation qui n’ont pu se réaliser pendant le confinement, attention plus importante du public après une période de calme liée au confinement), les pouvoirs publics ont pour objectif de limiter au mieux les nuisances qui peuvent être générées par son activité et répondre autant que faire se peut aux préoccupations de protection du cadre de vie des riverains en encadrant les conditions d’utilisation de l’aérodrome et en favorisant une meilleure communication entre les parties.
C’est ainsi que plusieurs réunions ont été organisées depuis lors, avec la participation des services de la préfecture, de l’aviation civile, du directeur de l’aéroport perpignanais et des représentants des écoles de pilotage et des aéroclubs, afin de déterminer les solutions possibles.

 

Des mesures, agréées par les écoles de formation et les aéroclubs, ont ainsi pu être identifiées et ont donné lieu à la signature d’une charte de bonne conduite le 29 juin 2021. Elles se sont engagées notamment sur les points suivants (mesures 1, 3 et 4) :

 

• Identification de deux zones dont le survol est à éviter (au-dessus des territoires les plus urbanisés des communes de Rivesaltes et de Saint-Estève) ;
• Limitation des tours de piste au créneau 9H-19H les samedi, dimanche et jours fériés pour les écoles de formation ;
• Réalisation des tours de piste de nuit avant minuit, en privilégiant les aéronefs les moins bruyants, et, pour l’ensemble des usagers, limités à :
✔trois jours par semaine sur la période septembre-juin ;
✔deux jours par semaine sur la période juillet-août.
Les mesures de cette charte sont d’ores et déjà appliquées à titre expérimental. Elles feront l’objet
d’une approbation au mois d’octobre ou au mois de novembre 2021 après consultation de la
Commission Consultative de l’Environnement de l’aéroport de Perpignan-Rivesaltes« .