Communiqué de presse.

 

« Les citoyens vont demander la déclaration de l’état d’urgence climatique et écologique »
Ce samedi 25 mai a eu lieu une nouvelle marche pour le climat dans plus de 80 villes en France et à l’étranger

 

Une mobilisation à la veille des élections européennes qui prouve que les citoyen.ne.s sont déterminés pour placer les questions écologiques au cœur des décisions en réclamant que soit déclaré l’état d’urgence climatique et écologique.

A Perpignan, le collectif Citoyens pour le Climat 66 a réuni pas loin de 600 citoyen.ne.s lors de cette marche apartisane et pacifique. L’objectif de cette marche ? Réclamer une politique ambitieuse pour le climat mais pas seulement. Afin de sensibiliser à l’urgence de la situation, les participants se sont allongés sur le sol lors d’un « die-in » pour symboliser le déclin de la biodiversité qu’un récent rapport de l’IPBES a révélé. Selon ce rapport plus d’un million d’espèces sont aujourd’hui menacées. Pendant cette action, une voix d’enfant pré-enregistrée résonnait sur toute la place de Catalogne pour nous rappeler les chiffres effrayants des récents rapports d’experts. C’est après ce moment riche en émotions que le cortège a parcouru les rues de Perpignan en chants et en musique.

De retour place Catalogne, une tribune ouverte a permis aux différents acteurs locaux oeuvrant en faveur de l’environnement de se faire connaître et de communiquer sur leurs actions. Aussi, tout au long de la journée, des stands associatifs « zéro déchet » étaient installés sur la place. Une façon de faire connaître une des solutions pour que chacun agisse contre le dérèglement climatique dans son quotidien. Car, le collectif Citoyens pour le Climat le rappelle, « pour éviter le pire nous devons agir à tous les niveaux ». C’est ce pour quoi, ce jour a aussi été l’occasion d’ouvrir une pétition pour la déclaration d’état d’urgence climatique et écologique à Perpignan. Le collectif compte très prochainement faire remonter cette demande au maire Jean Marc Pujol comme cela a déjà été le cas dans les villes de Rennes, Toulouse ou encore Nantes.

Une déclaration que les citoyen.ne.s souhaiteraient voir accompagnée de mesures concrètes et immédiates en faveur de la transition écologique. Sensibilisatrice, revendicatrice et fédératrice, cette journée fût aussi festive puisqu’elle s’est terminée en musique grâce à deux groupes locaux venus jouer gracieusement pour l’occasion. Le prochain rendez-vous national est d’ores et déjà donné pour le 21 septembre, quelques jours avant le sommet de l’ONU sur le développement durable ».

 

Citoyens pour le Climat 66