L’autre jeudi a eu lieu à la mairie Sud (Quartiers du Moulin-à-Vent, La Lunette, Kennedy…), une réunion d’information sur le moustique tigre et les mesures à prendre afin d’en limiter les nuisances. Cette réunion est organisée par le service Hygiène et Santé de la Ville en collaboration avec l’EID du département. Monsieur PALAU dont les compétences affirmées ont passionné l’auditoire était entouré de Christelle POLONI et d’Isabelle de NOËLL-MARCHESAN, toutes deux élues à Perpignan.

En milieu urbain il y a cohabitation des deux espèces de moustiques, le moustique tigre et le moustique classique. Afin de limiter la prolifération du moustique tigre la mobilisation des habitants est indispensable : éviter toute stagnation d’eau, sur les toits terrasse, mais aussi les terrasses sur plots, les avaloirs, les bassins de rétention, les jouets oubliés dans les jardins, les coupelles sous les pots de fleurs, le mobilier de jardin, les bâches… En effet tout creux où l’eau peut se réfugier devient un lieu idéal où les larves se développent…

Au cours de cette réunion Isabelle de NOËLL-MARCHESAN a répondu aux demandes des habitants du secteur des Remparts, rues Lavoisier et Doutres, concernant les grosses préoccupations qu’elles font parvenir en mairie concernant les blattes qui leur causent de graves troubles durant les étés.

Le responsable Hygiène et Santé de la Ville a expliqué cette prolifération liée au changement climatique et a souligné que dès cette semaine une intervention sera réalisée afin d’éradiquer ces insectes nuisibles.

Isabelle de NOËLL-MARCHESAN a précisé « que, afin de faire disparaître cet important souci, une action conjointe ville et habitants doit être réalisée : la ville traite les réseaux et chaque riverain doit traiter de son côté son domicile. Ces traitements doivent intervenir de façon concomitante si l’on veut une réelle efficacité ».