Une réunion de concertation constructive et réussie a eu lieu hier au soir dans l’annexe mairie de la rue des Romarins

 

Une jolie affluence avec une belle participation citoyenne pour un renouveau et un embellissement de ce quartier attachant situé à l’Ouest de la ville de Perpignan.
Dialogue de plus de deux heures entre élus, commerçants et habitants afin d’affiner et d’améliorer certains aspects du projet proposé par la Ville de Perpignan, sous l’œil attentif et les explications détaillées de son ingénieur en chef des travaux, à savoir Patrice LAFFARGUE (DETEP).
A noter la présence de nombreuses personnalités du secteur, qui représente tout de même un cinquième de la ville : des représentants de l’association des commerçants du quartier Saint-Martin, et sa présidente Christine GONZALES, le staff de l’Atelier d’Urbanisme, dont son président Patrick BAUDU, le Président de l’association Mailloles Perpignan Demain, Louis de SAINT VINCENT ainsi que nombre de riverains et habitants de l’avenue du Lycée et de la place Vaillant-Couturier (qui est en fait le nom de la place du marché appelé plus communément « marché de Saint Martin »).
Jean Marc PUJOL en personne – maire de Perpignan et Président de la Communauté Urbaine Perpignan Méditerranée Métropole – présent aux cotés de Chantal GOMBERT, maire-adjoint du Territoire Ouest, ont défendu avec enthousiasme et réalisme ce projet de rénovation du secteur. Etaient également présents Stéphane RUEL, élu adjoint au commerce, et Alain GEBHART, maire-adjoint du quartier du Centre Historique, voisin et riverain du secteur.
« Il faut rappeler que l’idée de cette rénovation est venue des concertations et rencontres avec les habitants qui souhaitaient un embellissement et une rénovation de ce secteur et notamment du marché », a souligné Chantal GOMBERT en plantant le décor de cette réunion publique. « Après une étude des architectes de l’Atelier d’Urbanisme, et le vote des budget c’est une véritable proposition chiffrée à hauteur de 558 000 €uros qui a été présentée. Une enquête a d’ailleurs été diligentée auprès des commerçants sédentaires (qui sont là à l’année) et ceux non sédentaires (qui sont là uniquement le mercredi matin et le samedi matin). Une majorité s’est dégagée pour souhaiter « déménager « le temps des travaux sur un espace du parking du lycée Arago (très proche), plutôt que sur les allées Bausil (prés de la poste) ».

 

 

A noter les points forts de cette rénovation qui vont se dérouler en trois temps :
-D’une part, un nouveau revêtement de la chaussée et des trottoirs sur l’avenue du lycée (côté Arago) avec la création d’une piste cyclable.
-Au carrefour, deux voix de circulation plus la piste cyclable vont se partager l’espace. A noter également l’élargissement des trottoirs au niveau du café du Centre et la pose d’un ralentisseur de vitesse.
-Puis, sur la place elle-même, reprise de la couche de roulement en enrobé, créations de nouveaux arrêts minutes, quand aux vingt-six places de stationnement elles sont conservées en y ajoutant une place PMR (Personne à Mobilité Réduite). Le tour des arbres va être retravaillé, et le revêtement plus qualitatif en béton lissé et béton imprimé sur la place.
-Enfin, sur la rue du Maréchal Foch, sont prévus la reprise de la chaussée et des trottoirs, la pose de bornes anti-bélier, afin de sécuriser la zone piétonne. Les platanes seront conservés à l’exception d’un « malade » qui sera remplacé. Mais, a précisé Chantal GOMBERT, « il est à souligner la plantation de quatre nouveaux platanes devant les commerces ».

Remarque : les riverains ont refusé la pose de chaises ou bancs sur la place.

 

Le calendrier des travaux : du 15 avril à fin juillet, ainsi découpé…
=) avenue du Lycée : 15 avril au 17 mai ( vacances de Printemps).
=) espace marché : fin avril à début juillet.
=) rue Foch : 15 juillet au 31 juillet (après le baccalauréat).