Retour sur l’histoire du projet : projet en gestation depuis 2014. ; début des travaux en juillet 2019 ; plantation symbolique du premier arbre, hier lundi 2 décembre 2019

 

 

Le premier arbre – un caroubier – a été planté symboliquement aux Jardins de Saint-Assiscle hier lundi matin 2 décembre .
(géographiquement cet ancien terrain vague est situé à l’angle de la rue Frantz Reichel et l’avenue d’Athènes).
Merci à la marraine, Marie-Christine GOIZE, voisine des lieux et référente de l’association du quartier de S ‘ À et au parrain Patrick BAUDU, président de l’Atelier d’Urbanisme qui ont œuvré depuis plusieurs années pour la réalisation de cet espace partagé inter générationnel .

A noter que plus d’une douzaine de réunions de travail ont été nécessaires sur site avec les habitants, l’association de quartier du président Gérard ISERN, avec les architectes de l’Atelier d’Urbanisme.
« Cet espace est un projet qui tenait à cœur à mon adjointe élue du quartier Ouest (ndlr Chantal GOMBERT) c’est un projet citoyen issu d’une réelle volonté politique d’apaiser ce lieux et d’y créer un véritable lieu d’échange . Nous l’avions promis et nous l’avons fait ! », ainsi que le soulignait Jean-Marc PUJOL, maire de Perpignan et président de la Communauté Urbaine transformé en « maître jardinier » pour l’occasion !
Et Chantal GOMBERT de préciser devant les habitants venus massivement découvrir ce nouvel espace pour l’occasion : « l’objectif de notre projet est clairement identifié. C’est un travail réalisé en collaboration avec les services de Virginie BARRE, conseillère municipale en charge de embellissement de la Ville. Avec la plantation de grands espaces ,en gardant au maximum les roseaux (ou cannes de Provence) déjà sur le site, en aplanissant les buttes, et en créant une véritable déambulation champêtre. A noter également l’implication du service des sports et de son adjointe déléguée, Fatima DAHINE qui par le choix d’agrès adaptés et spécialement conçus pour les extérieurs va permettre la pratique de sport en plein air ! Les tous petits ne seront pas oubliés avec des modules de jeux pour les enfants (de 2 à 6 ans) ».
A noter également la plantation d’un verger et de jardins partagés qui jouxteront l’école maternelle proche.
Un espace « Toutou » dédié à nos amis à quatre pattes est réalisé sur une grande partie du terrain, entouré de canivelles, et équipé de bancs et fontaine.
Enfin, il ne faut pas oublier une piste cyclable qui va rejoindre les berges de la Basse jusqu’au centre ville, et un large parking qui permettra aux riverains venus de plus loin du quartier de profiter de ce nouvel espace.

 

Le projet en quelques chiffres :
– 250 000 € de budget.
– Un espace Canin avec agrès agility.
– Quatre aires : sportives avec agrès et jeux pour enfants.
– Un cheminement pour footing et promenade.
– Départ d’une piste cyclable reliant Saint-Assiscle au centre-ville, via les berges de la Basse.
– 286 arbres et 550 arbustes.