Les habitants du lotissement Villa Albera, situé en-dessous de Porte d’Espagne, vers le Simply Market, sont très remontés.
« Je vous adresse, pour info ou pour suite à donner, quelques photos de nos containers à ordures… Cela fait très chic dans notre nouveau lotissement, quotidiennement à la limite de l’insalubre (…) », nous écrivent-ils. « Sans compter que nous n’avons toujours pas d’éclairage public dans nos rues… Il paraît, d’après la mairie que cela relève du promoteur. Vous verriez également l’état des trottoirs… ».
Or, le promoteur ne fait rien, bottant en touche chaque fois que les riverains l’interpellent.
« Par ailleurs, tous les travaux en suspens dans nos maisons n’avancent toujours pas. Nous allons vers une action avec d’autres propriétaires mécontents ».
Si pour ces travaux, à l’intérieur des maisons et sur la voirie, c’est le promoteur qui est en cause, ICADE, pour le ramassage des ordures ménagères les habitants du lotissement Villa Albera pointent du doigt la municipalité en général, en particulier ses représentants dans les quartiers sud de la ville.