Pays de cocagne… le département des Pyrénées-Orientales se révèle être à chaque saison un jardin extraordinaire !

 

C’est bien connu, dans ce beau département des Pyrénées-Orientales tout pousse et se cultive pour qui veut s’en donner la peine. Ou plutôt la Joie !

Tous les fruits et légumes, depuis des décennies – et chacun à son petit niveau peut y accéder – souvent des « primeurs », enrichissent de leurs couleurs et de leur diversité la formidable production agricole et viticole qui constitue la vitrine de nos terroirs.  Voici (en quelques photos), dans un jardin du Ribéral pézillanais, les figues, premières noisettes et amandes, suivront les noix et châtaignes.

Cependant, ces merveilles existent à l’état sauvage au sein même de nos forêts ou chemins de garrigue. Il suffit de s’y promener, de s’y balader, pour goûter à tous ces plaisirs na-tu-rels !

Après la glane des grappes de muscat, et avant l’aventure automnale « champignonnesque », chaussez donc les chaussures de marche afin de dénicher les arbres porteurs. Vous serez enjoués dans cette palpitante recherche gustative.

« Votre force est dans votre nature : celle de vos P-O ! »… Voilà qui pourrait être un slogan attractif pour vanter toutes les richesses naturelles qui fleurissent sur le sol roussillonnais, entre Pyrénées et Méditerranée of course !

« Actuellement, dans mon jardin, figues, noisettes, amandes, poires, pommes (je passe les légumes)… en octobre-novembre les châtaignes viendront compléter cet inventaire à la Prévert. Les noyers donneront dans les futures années… » (Freddy Rabasse)