Le professeur Henri SALVAYRE vient d’adresser un courrier sur le travail du maire de Salses-le-Château, Jean-Jacques LOPEZ,  concernant la recherche d’eau potable dans le karst des Corbières pour une éventuelle substitution des eaux des nappes profondes du Roussillon, difficilement renouvelables.

 

« Monsieur le  Maire, Cher Monsieur.

Il m’est agréable de  vous faire parvenir, par e- mail séparé, la  lettre de M Franck Rivière et le compte  rendu de son intervention lors des Journées Scientifiques AGAP 2019.

Dans le cadre   de nos recherches à Font Estramar M Franck Rivière a mis au point une application technique originale  qui permet de connaître la géométrie  de la fracturation du massif calcaire et confirmer la localisation d’un forage. C’est apparemment  la première fois qu’elle est utilisée en France. Elle va  donner  lieu à une  réflexion plus approfondie au sein de l’université de Clermont-Ferrand  et ouvre  des perspectives très intéressantes  dans  le domaine la connaissance de l’hydrogéologie  du karst et de  l’exploitation de son aquifère.

Je tiens à souligner que c’est  grâce à votre aide compréhensive et à  la contribution technique de vos services que ce  résultat très important a été obtenu.

 Ces résultats sont les vôtres et vous pouvez en disposer à votre guise.

Le cas échéant je suis à votre disposition pour en parler.

Merci encore.

Cordialement »

 

H. SALVAYRE