Le préfet des Pyrénées-Orientales, Philippe CHOPIN, communique :

 

 

« Les intempéries exceptionnelles de la tempête Gloria ont provoqué de nombreux désordres et éboulements sur la RN116 dont quelques-uns (Villefranche de Conflent, Canaveilles, Thuès-entre-Valls) ont nécessité sa fermeture en fin de semaine dernière.
Le dernier éboulement, en date du 24 janvier 2020, associé à un glissement de terrain sur le territoire de la commune de Fontpédrouse (entre la partie agglomérée de la commune et l’aire du pont Gisclard) s’étant aggravé, il est devenu nécessaire, afin d’assurer la sécurité des usagers, de fermer la RN-116 dans les deux sens de circulation.
Ce week-end, le glissement, qui concerne de l’ordre de 2 à 3 000 m³, a continué de progresser de 3,50 mètres

 

 

Les travaux de sécurisation de la RN-116 ont pu commencer hier lundi 27 janvier. Ils sont réalisés par l’entreprise STAM sous la direction de la direction inter-départementale des routes nationales Sud-Ouest (DIRSO).
La première phase a consisté à :
mettre en place une plateforme de matériaux en pied de glissement, d’une part pour contenir le mouvement en cours, d’autre part pour offrir un socle pour faire intervenir une pelle à long bras ;
l’installation de « gabions » (voir photographie ci-dessous) pour protéger la voie de circulation qui pourra être maintenue pendant les autres phases des travaux.
Elle a mobilisé des moyens très importants : cinq pelles mécaniques, dont une de 30 tonnes, quatre camions, 1 semi-remorque porte-char, et quinze employés de l’entreprise. Une pelle long-bras arrive ce mardi 28 janvier.
Les travaux dans le village de Fontpédrouse sont également en cours de réalisation. La voie montante dans le village est neutralisée, les filets pare-blocs situés au-dessus de la RN-116 étant remplis de matériaux éboulés. La purge de ces filets a commencé avec une équipe de trois cordistes. Le remplacement de l’ancrage d’un poteau sera nécessaire. Les travaux devraient durer trois jours sous alternat.
Au vu de l’expertise du CEREMA, la DIRSO peut rouvrir la route à la circulation dès ce mardi 28 janvier à 12h, avec : un alternat dans la traversée de Fontpédrouse ; et un alternat trois kilomètres plus haut au droit du glissement avec une circulation protégée par deux rangs de gabions de 4.5 tonnes chacun.

 

Les travaux, de grande ampleur, s’avèrent complexes au vu de l’importance du glissement de terrain, de la dureté de la roche diminuant d’autant le rendement de terrassement et de la difficulté technique à traiter la partie supérieure du glissement et à modeler la crête finale du talus.
Le délai de réalisation de l’ensemble du chantier n’est pas connu à ce jour. Quelques semaines seront nécessaires.
Les services de l’Etat restent pleinement mobilisés pour réduire au maximum la durée des travaux et la gêne occasionnée aux usagers ».