Aujourd’hui s’ouvre à Durban, en Afrique-du-Sud, une conférence internationale qui doit prendre des décisions pour limiter le réchauffement de la planète. Sinon, de l’avis des experts, à partir de 2040, « canicules et ouragans se multiplieront ».

Dans le quotidien national Aujourd’hui en France, le journaliste Frédéric Mouchon dresse la carte de France des risques suite aux intempéries pour les trente prochaines années.

On y apprend que dans notre région Languedoc-Roussillon, 40 000 bâtiments seraient submergés par une hausse de 1 mètre du niveau de la mer…

On y apprend également que « les glaciers des Pyrénées pourraient tous avoir disparu en 2050. On s’attend à une baisse du nombre de jours de neige. 143 stations bénéficient d’un enneigement fiable mais une hausse des températures de 2 degrés ferait chuter ce nombre à 96 ».