La préfecture des Pyrénées-Orientales à Perpignan communique :
« Vigilance canicule dans les Pyrénées-Orientales

Compte tenu de l’épisode de chaleur exceptionnel et précoce qui touche les Pyrénées-Orientales depuis hier et prévu pour durer jusqu’à mardi 2 juillet 2019, Météo France vient de placer le département en vigilance orange « canicule ». Le pic de chaleur est attendu demain, vendredi 28 juin 2019. Les températures minimales devraient s’échelonner entre 22 et 24 degrés, localement 25 degrés dans le sud du département, pour atteindre 37 à 41 degrés, 41 à 42 degrés dans l’intérieur Est du département.

 

Les pouvoirs publics sont pleinement mobilisés pour mettre en place de façon progressive et selon l’évolution de la situation les mesures prévues par le plan canicule afin d’anticiper et de gérer l’impact sanitaire des fortes chaleurs.
Le préfet des Pyrénées-Orientales et les services de l’Agence régionale de santé (ARS) Occitanie rappellent les conseils suivants à relayer notamment auprès des personnes les plus fragiles :

Personnes âgées, handicapées ou fragiles isolées : vérifiez qu’elles soient inscrites sur la liste mise à leur disposition par chaque mairie afin de recevoir le soutien de bénévoles, et prenez de leurs nouvelles très régulièrement .

Personnes sans domicile fixe, isolées et/ou en habitat précaire : Soyez solidaires des plus démunis, notamment des personnes sans domicile fixe et incitez les à accéder à des lieux réfrigérés et/ou à composer le 115.
La Croix Rouge des Pyrénées-Orientales élargit sur cette période de canicule, l’ouverture de « l’abri de nuit » (Ouverture dès 14h et jusqu’à 9h).
Les horaires des maraudes de la Croix Rouge sont également étendus et commencent à 14h afin de distribuer aux populations les plus précaires des bouteilles d’eau et des messages de prévention sur les gestes à adopter.

Nourrissons et jeunes enfants, veillez à les protéger en permanence de la chaleur : éviter les sorties aux heures les plus chaudes, les faire boire et les hydrater régulièrement, leur faire porter chapeau et lunettes de soleil et leur appliquer de la crème solaire. Ne les laissez jamais dans une pièce mal ventilée ou à l’intérieur d’un véhicule, même pendant une très courte durée.

Enfants et élèves : les équipes éducatives sont déjà mobilisées et appliquent des mesures de précaution indispensables pour éviter les coups de chaleur chez les enfants : faire boire les enfants régulièrement, mouiller les enfants, privilégier les activités physiques le matin, s’assurer qu’ils disposent d’un chapeau et organiser les sorties vers des lieux ombragés et aérés.

Travailleurs : buvez beaucoup d’eau, plusieurs fois par jour. Soyez vigilants pour vos collègues et vous-même. Protégez votre peau et signalez tout malaise. Les employeurs doivent de leur côté, évaluer les risques et prendre les décisions qui s’imposent, notamment par l’aménagement des horaires afin de limiter l’exposition des salariés aux températures les plus fortes de la journée et le report des taches pénibles.

 

Sportifs et organisateurs de manifestations sportives :
Réduisez les activités sportives et physiques notamment aux heures les plus chaudes. Pensez à vous protéger et à s’hydrater.
Les organisateurs de manifestations, notamment sportives, doivent :

  • Décaler les horaires des manifestations, réduire les parcours voire suspendre certaines épreuves ;
  • Diffuser les recommandations par affichage ou sonorisation en indiquant d’éventuelles zones rafraîchies ou climatisées ;
  • Renforcer, si possible, les équipes de secouristes ;
  • Et augmenter la mise à disposition de boissons fraîches.
    Il est rappelé que les manifestations sportives se déroulent sous la responsabilité de l’organisateur qui doit adapter l’épreuve aux conditions météorologiques. Les fédérations, les associations et les encadrants doivent relayer ce message à l’ensemble des pratiquants et avoir une plus grande vigilance sur le respect des règles.

 

Baignade : Soyez vigilants en cas de différence importante de température entre l’eau et l’air pour éviter tout risque de choc thermique et surveillez les enfants des risques de noyade.

 

Sécurité alimentaire : Veillez à ne pas interrompre la chaîne du froid et à garder les aliments à basse température afin d’éviter toutes toxi-infections.

Retrouvez toutes les recommandations et informations sur le site du Ministère de la Santé et des Solidarités, de Météo France et de l’ARS Occitanie.
Suivez également les comptes facebook et Twitter de la préfecture « @prefet66 » ainsi que @Alertessanitaires pour être tenus informés de l’évolution de la situation ».