Autour du président de la Fédération française des ports de plaisance (FFPP), Serge Pallares, toutes les fédérations se sont mobilisées « afin de faire obstacle à une mesure discriminatoire qui laisse craindre un transfert massif de charges au détriment des plaisanciers, elle reviendrait à faire supporter aux seuls plaisanciers le coût d’une mission d’intérêt général (la protection des espaces marins, alors qu’ils ne sont que des usagers parmi tant d’autres de ces espaces) ».

De l’avis de la FFPP « ce traitement serait d’autant plus pénalisant que les plaisanciers financent déjà aujourd’hui chaque année à travers le droit annuel de francisation et de navigation : le conservatoire du littoral à hauteur de 37 millions d’euros ».

La bataille s’est engagée…

Cliquer sur le lien ci-dessous :

FFPP redevance mouillage. 1pdf