Dans le but de dynamiser le village, la Municipalité de Joch a décidé de créer, dans les locaux de l’ancienne école construite pendant les années 1880, un café-restaurant-multiservices labellisé Café d’ici

 

Ce beau projet a bénéficié de l’aide de l’Etat, de la Région – dans le cadre du plan France-Relance  Occitanie -, et du Département66, subventionné à hauteur de 162 725 €uros

 

L’ établissement, « L’escola », situé à l’entrée du village*, a ouvert ses portes au mois de juillet dernier.

La gérante, Jessie et son équipe vous accueilleront dans un cadre attrayant et chaleureux. Dans la salle de classe ont été aménagés la cuisine, le bar et le restaurant (une vingtaine de couverts). A l’extérieur, la terrasse (une trentaine de places), ouverte dans l’ancienne cour de récréation, très prisée durant les beaux jours et les belles soirées d’été, offre un magnifique point de vue sur toute la plaine, sorte de promontoire haut-perché qui s’avance en saillie dans un environnement naturel d’exception, unique.

Hors saison estivale, L’escola est ouvert : le mercredi de 8H à 14H ; les jeudis, vendredis, samedis et dimanches de 8H à 14H et de 18H à 23H.
A la belle saison (au printemps et en été), le Café d’ici de Joch ouvre ses portes tous les jours… et tous les soirs !

 

 

Côté restaurant, il vous sera proposé : des plats à la carte bien sûr, mais aussi et surtout un plat du jour tous les midis des mercredis, jeudis et vendredis. Jessie propose également un menu à 19 €, qui comprend une entrée, un plat et un dessert (Il est prudent  de réserver, en téléphonant au 06 46 69 03 28).

Côté multiservices, vous trouverez des produits locaux (confitures, miels, vins), pain et viennoiseries à prix coûtant, ainsi que quelques produits d’épicerie de première nécessité. Et de premier choix !

 

Le bar est ouvert aux heures indiquées

 

Tout a été soigneusement mis en place pour faire de l’endroit un véritable lien social entre les habitants de la commune, pour dynamiser le village, ainsi que pour le rendre encore plus attractif auprès des visiteurs : « Vous passerez un très agréable moment à « l’Escola » de Joch », certifie Jean Graule, maire-adjoint. Et on ne peut que lui faire confiance, tant il est passionné par ce projet devenu réalité, qu’il n’a de cesse de vouloir mettre en valeur, d’en faire un atout, un modèle, tout en sensibilisant celles et ceux qui viendront y faire étape à la proximité d’une nature encore sauvage, intacte.

L’initiative imaginative de la Municipalité, en partenariat avec d’autres collectivités territoriales et de l’Etat pour ce qui est de la réhabilitation du site de L’escola*** s’inscrit justement dans l’élan d’une population qui refuse de rester les bras croisés face aux difficultés de l’époque, mais bien au contraire de se responsabiliser dans une démarche durable en faisant preuve d’une réactivité exemplaire et innovante en milieu rural.

Et Jean Graule de conclure cette ballade jochinoise : « Après le repas, n’oubliez pas de visiter notre beau village !**« .

 

//////////          //////////          //////////

 

 

*Joch.- Environ 300 habitants – les Jochinois(es) ou Joquinencs (en catalan) -, communauté de communes Conflent-Canigo, canton du Canigou, arrondissement de Prades, dans la 3e circonscription législative. A 8km de la sous-préfecture Prades-en-Conflent (dont la commune fait partie du bassin de vie), à 20km d’Amélie-les-Bains-Palalda, à 32km (à vol d’oiseau) de Perpignan. Les villages les plus proches (à moins de 5km) sont : Rigarda, Finestret, Espira-de-Conflent, Vinça, Estoher, Glorianes et Marquixanes.

**Et notamment l’église Saint-Martin, le château di XIe siècle, la table d’orientation et giratoire de la Baronnie. Joch est le village natal de Frances Català i Duran, médecin et poète (1929-1989), auteur notamment des recueils de poèmes « Camins » et « De sol i d’ombra » (sources Wikipédia).

***L’ école de Joch a été fermée en 1967. Le rez-de-chaussée (l’actuel café-restaurant) a servi quelques temps de mairie puis a été transformé en logements (à la location). La dernière locataire avait quitté les lieux il y a trois ans. Site internet village : Joch.fr