Le mardi matin 11 décembre, un bus d’agriculteurs des Pyrénées-Orientales a participé au 3ème chantier solidaire sur les exploitations touchées par les inondations du 15 octobre dernier. Une forte délégation représentait la vallée de l’Agly.
Plus particulièrement les vignerons d’Estagel, fortement impactés lors des inondations de novembre 1999. Si l’on espère que la mobilisation soit toujours plus importante pour de telles raisons lorsque l’on est organisateur, l’essentiel est la démonstration par la présence, que la solidarité n’est pas un vain mot. Quelle est bonne dans les deux sens. Heureusement certains se rappellent.

 

Une journée de solidarité

 

À l’initiative de la Chambre d’agriculture et de son président Michel GUALLAR, de Fabienne BONET, présidente de la coopération, d’Yves ARIS, président de la FDSEA (Fédération Départementale des Syndicats d’Exploitants Agricoles), des Jeunes Agriculteurs avec David DRILLE, des caves particulières avec Guy JAUBERT, et bien sûr du syndicat des Vignerons conduit par Denis PIGOUCHE, cette journée de solidarité a pu être mise en place.
Ainsi une quarantaine de vignerons, arboriculteurs et maraîchers du département se sont joints aux élèves du Lycée agricole de Charlemagne et aux nombreux agriculteurs venus de tout le département de l’Aude.

Au total, près de 500 volontaires ont répondu à l’invitation de l’association des agriculteurs sinistrés de l’Aude pour intervenir sur des parcelles du secteur de Marseillette, Trèbes, Villalier, Conques sur Orbiel, Villemoustaussou et Villegailhenc.
Au programme de cette journée, du nettoyage de vignes, mais aussi des piquets à redresser. Une longue journée qui marque pour de nombreux exploitants le début d’une reconquête dans l’exploitation de leurs terres.
Souhaitons que cette solidarité ait donné du baume au cœur de nos amis vignerons audois. Qu’elle leur aura donné un peu plus de courage pour surmonter cette épreuve. Que cette aide, leur permettra de redresser une situation économique qui aurait pu être un cataclysme pour tout le département.
Joseph JOURDA.