Gouvernance partagée entre ENGIE Green et catEnR pour une transition énergétique associant étroitement les acteurs locaux au projet de développement industriel du territoire

 

On appelle “citoyen” un projet de production d’énergie renouvelable piloté avec les acteurs locaux et qui ouvre son capital au financement participatif afin de permettre aux habitant-e-s et actrice-eur-s du territoire d’investir dans un projet local en faveur de la transition énergétique et de profiter de ses retombées financières.

L’accord signé entre ENGIE Green et catEnR prévoit la constitution d’un comité de décision avec une voix pour chaque entité qui conduit les aspects administratifs et les phases de développement, de construction et d’exploitation. Le projet éolien est ainsi codéveloppé entre l’industriel et la société coopérative locale.

 

ENGIE Green est une entreprise de référence des énergies renouvelables en France. Son siège social est implanté en Occitanie où elle exploite 9 parcs éoliens pour près de 112 MW installés. ENGIE Green développe l’éolien participatif depuis de nombreuses années et selon différents modèles qui permettent aux citoyens de participer à l’essor des énergies renouvelables. Elle apporte ainsi au projet de Banyuls-dels-Aspres et Brouilla son expérience, son expertise technique et son ingénierie financière.

 

catEnR, coopérative d’énergies participatives aménage et finance des centrales de production d’énergie renouvelable dans le département des Pyrénées-Orientales pour une transition énergétique réussie au profit du territoire.
Les deux parties prenantes s’accompagnent ainsi mutuellement pour une transition citoyenne cohérente.

 

Un projet éolien citoyen mais aussi solidaire, d’intérêt collectif et d’utilité sociale

 

Un-e habitant-e émet en moyenne 10 tonnes de gaz à effet de serre pour ses activités et 15 tonnes par son épargne (1) ; il est donc primordial de placer son épargne dans la transition énergétique. Produire ensemble une énergie renouvelable dans l’intérêt du territoire et de ses habitant-e-s et la consommer judicieusement, voilà le défi. Outre les retombées économiques pour le territoire, il est possible aujourd’hui de relocaliser de fortes valeurs ajoutées locales. La transition énergétique permet de créer de nombreux emplois non délocalisables et de maîtriser les consommations d’énergie par des initiatives d’efficacité et de sobriété.

 

Les habitant-e-s peuvent amorcer le mouvement vers une société décarbonée et se réapproprier leur territoire, son potentiel énergétique au travers de modèles décentralisés innovants et porteurs de développement local.
Le contexte : conformément au scénario REPOS adopté par la Région Occitanie/ Pyrénées-Méditerranée, atteindre cet objectif nécessite de multiplier par 3 la production d’énergie d’origine renouvelable et diviser par 2 la consommation d’énergie par habitant. Il faut rappeler que chaque jour et en dépit de ses ressources exceptionnelles en vent et en soleil, près de 2 millions d’€ quittent le département des Pyrénées-Orientales pour importer l’énergie que nous consommons donc que nous nous ne produisons pas. En France, plusieurs projets éolien citoyen sont déjà en exploitation comme Le Haut des Ailes*, Bégawatts, La Citoyenne (Haute-Vienne)*, Les Ailes des Crêtes, Isac-Watts, Avessac, La Jacterie, Champs Chagnots, la luzette*, certains en développement comme le parc de l’Hyrôme, Aganagues* et d’autres encore.

 

(*projets codéveloppés)
(1) – « Que font-ils de notre argent? » de Stanislas DUPRE, NiL édition, 286 pages, 19 euros.

 

 

A propos de catEnR

 

La gestion coopérative de catEnR est régie par le principe « une personne = une voix ». La coopérative structure la coconstruction avec les habitant-e-s et les actrice-eur-s du territoire. Aujourd’hui catEnR est la propriété de 200 associé-e-s : 170 citoyen-ne-s, 7 bénéficiaires des 12 installations en service (3 paysans, 1 crèche, 2 collectivités et 1 voisin), 20 partenaires privés (13 sociétés et 7 associations) et 3 partenaires publics. Face à une crise systémique (sociétale, écologique, économique et sociale) chaque jour plus profonde, Banyuls-dels-Aspres et Brouilla initient une démarche exemplaire qui concilie des activités économiques, créatrices de nombreux emplois, avec les enjeux climatiques modernes tout en renforçant la cohésion sociale.

Les deux communes sont lauréates de l’appel à projets « Collectivités pilotes pour le développement de projets d’énergie renouvelable territoriaux » de la Région Occitanie et de l’ADEME, ce qui favorise des conditions idéales pour l’animation et la concertation de ce projet éolien citoyen ainsi que d’autres projets de production d’énergie renouvelable, solaires notamment.

 

 

A propos d’ENGIE Green

 

Acteur de référence en France de l’éolien, du solaire photovoltaïque, des énergies marines et de la méthanisation. ENGIE Green réunit plus de 400 collaborateurs et réalise avec les acteurs locaux des projets adaptés et ambitieux qui révèlent les potentialités de chaque territoire. ENGIE Green a développé une expertise unique dans les domaines du développement, de la construction et de l’exploitation des parcs éoliens et solaires.

Elle totalise 1 479 MW éoliens et 934 MW* solaires installés soit une production annuelle d’énergie verte injectée sur le réseau équivalente à la consommation d’environ 1 800 000 habitants. ENGIE Green est également engagée dans les énergies marines avec l’installation d’une ferme pilote de 4 éoliennes flottantes au large de Leucate-Le Barcarès, prévue à l’horizon 2021.

Elle développe par ailleurs 40 projets en méthanisation via sa filiale ENGIE Biogaz. Avec ENGIE Green, le développement des énergies renouvelables s’accompagne d’une démarche sociétale, responsable et durable. ENGIE Green est une filiale d’ENGIE, leader français de la production éolienne, solaire, et biométhane, pionnier de la transition énergétique, engagé dans la construction d’un monde plus harmonieux, basé sur la production d’énergies renouvelables et de services innovants.

*Chiffres à jour au 31/12/2018