Communiqué de presse

« Grâce à notre mobilisation, avec l’aide des médias, des maires des communes impactées par le tracé, nous avons obtenu le soutien de l’Agglo Perpignan Méditerranée, du SCOT, de beaucoup d’élus et de communes du Roussillon. Notre combat pour sauvegarder notre département a trouvé un écho auprès des acteurs du projet et a fait l’objet d’un vif débat lors des dernières réunions des comités de pilotage et partenarial du projet de LGV Montpellier-Perpignan (COPIL du 23 juin et COPART du 10 juillet 2015).

A la lecture des deux comptes rendus de ces réunions que vous pouvez consulter sur notre site internet,  vous découvrirez la position des principaux acteurs de ce projet : http://www.tgv-roussillon.fr.

Lors des réunions publiques organisées ce printemps par SNCF Réseau, les questions posées étaient :

« Faut-il une ligne nouvelle mixte dans la plaine du Roussillon et une 2ème Gare au nord des Pyrénées Orientales? » . La réponse a été donnée par les citoyens :

Non à la ligne nouvelle en plaine du Roussillon et non à la 2ème Gare au nord, toutefois,

SNCF Réseau ne prend pas en compte les réponses dans la présentation de ses propositions finales.

De plus les propos de M. PARANT (SNCF Réseau) :

«Tous les TGV voyageurs passeront en gare centre de Perpignan», ne seront pas tenus.

Car le tracé « Rivesaltes-Toulouges contournement de Perpignan » déviera inévitablement le trafic voyageurs de la gare Centre del món, le trafic fret de la plateforme Saint-Charles, en isolant définitivement Perpignan et notre département du reste del món.

Toutefois, devant notre détermination et celle de l’Agglo Perpignan Méditerranée, le COPIL a pris en compte un phasage distinct du secteur Rivesaltes-Perpignan pour une mise en œuvre différée liée à l’évolution du trafic fret entre l’Espagne et l’Europe. Cette proposition reste à être confirmée par le ministère.

Le tout a été décidé sous couvert de « il faut aller vite » alors qu’il y a 25 ans que nous attendons la ligne TGV Montpellier-Perpignan.

Pour faire le point sur cette première phase, nous invitons la population roussillonnaise à notre assemblée générale qui se tiendra en présence des maires du secteur Rivesaltes – Le Soler à Baho, salle Evora le 3 décembre 2015 à 18h 30 autour du combat et de la mobilisation sur le tracé TGV avant l’enquête publique qui se déroulera dans le courant de l’année 2016.

Nous vous attendons donc nombreux le 3 décembre 2015 à 18h 30 en salle Evora à Baho ».