Travaux de réparation des dégâts d’hiver sur les routes nationales de l’Ariège et des Pyrénées Orientales, du 4 juin au 5 juillet 2018

Chaque année les travaux d’entretien et de réparation des chaussées et des ouvrages d’art impliquent la mise en place de nombreux chantiers sur le réseau routier national géré par la DIRSO.

Certains de ces travaux sont en cours comme la réparation du pont de Vicdessos sur la RN20 à Tarascon-Sur-Ariège, les travaux d’assainissement dans les gorges de Mérens ou encore les travaux de réparation du Pont de l’Exergue sur la RN22 ( route d’accès au Pas de la Case).

Cependant, cette année les dégâts très importants constatés sur le réseau routier du secteur montagne après un hiver particulièrement long et rigoureux, nécessitent un effort particulier de remise en état, qui vient s’ajouter aux travaux programmés annuellement. L’ensemble de ces travaux d’urgence devront être réalisés avant la période des vacances estivales.

Ainsi, c’est l’ensemble du secteur montagne qui sera impacté par des perturbations de circulation liées à la mise en œuvre en urgence de plusieurs chantiers sur les semaines à venir (du 4 juin au 5 juillet 2018). Le planning ci joint détail par secteur les dates prévisibles des perturbations à venir.

Secteur de la route d’accès au Pas de la Case ( RN22 et RN320) depuis le tunnel du Puymorens : perturbations prévisibles du 4 au 29 juin 2018
Secteur allant d’Ax-Les-Thermes à L’Hospitalet (RN20 Gorges de Mérens) : perturbations prévisibles du 4 au 5 juillet 2018
Secteur de l’Hospitalet (RN20) : perturbations prévisibles du 6 au 15 juin 2018
Versant Sud et col du Puymorens (RN320) : perturbations prévisibles du 14 au 20 juin 2018
La réalisation de ces travaux de réparation apportera un gain significatif de sécurité et de confort pour les usagers ainsi que la préservation du patrimoine routier national.
La DIRSO vous demande la plus grande prudence à l’abord des zones de chantiers et vous remercie de votre compréhension pour les gènes occasionnées. Une attention particulière est portée auprès des conducteurs de deux roues quant à la présence de gravillons sur les zones traitées.