Argelès-sur-Mer se veut d’être « naturelle » dans sa propagande municipale, dans son marketing territorial, comme Céret la dynamique, Perpignan la Catalane, Montpellier la surdouée, Vernier une ville pas commune… Sauf que la « naturelle » est de plus en plus envahie par la publicité, jusqu’aux bancs publics ! Déjà que dans certains croisements sur le territoire de la commune les sucettes publicitaires gênent la visibilité, et donc la sécurité routière…