A l’ordre du jour du Conseil de gestion du 8 novembre 2018 : les aires marines éducatives, un projet pédagogique, un espace de discussion autour de la pêche professionnelle et de loisir

Le Conseil de gestion du Parc naturel marin du Golfe du Lion, animé par son président Michel MOLY, par ailleurs 1er vice-Président du Département des P-O, s’est réuni jeudi 8 novembre 2018, à Argelès-sur-Mer. À l’ordre du jour, plusieurs points dont les suivants : les aires marines éducatives, un projet pédagogique pour la préservation du milieu marin ; la création d’un espace de discussion autour de la pêche professionnelle et de loisir.

 

 

Les représentants de l’aire marine éducative d’Argelès-sur-Mer et les membres du conseil de gestion du Parc naturel marin du golfe du Lion
© Xavier Rozec / Agence française pour la biodiversité

 

 

Les aires marines éducatives : un projet pédagogique impliquant les élèves, pour la préservation du milieu marin.

Les élèves de l’école primaire Curie-Pasteur d’Argelès-sur-Mer gèrent depuis deux ans une zone maritime littorale, les criques de Porteils. Ils sont venus présenter leur projet et actions aux membres du conseil de gestion du Parc naturel marin du golfe du Lion. L’ambition est que le plus grand nombre possible d’élèves puisse faire l’expérience de ce type de dispositif durant leur cursus scolaire.

Une « aire marine éducative » (AME) est une zone maritime littorale de petite taille gérée de manière participative par les élèves d’une école primaire suivant des principes définis par une charte donnant lieu à l’attribution d’un label national géré par l’Agence française pour la biodiversité. Le concept d’AME s’appuie sur trois piliers : « connaître, vivre et transmettre la mer ». Les écoles sont mises au cœur des dispositifs de gestion, de prise de décisions et d’actions en faveur de la protection du milieu marin. Aujourd’hui, une centaine d’écoles sont engagées dans la démarche AME sur le territoire national et les dans les Outre-mer (hors Polynésie française). En région Occitanie/ Pyrénées-Méditerranée, l’école Curie Pasteur d’Argelès-sur-Mer et l’école Pasteur de Port-Vendres sont impliquées dans la démarche. Un réseau pilote de cinq Aires terrestres éducatives vient également tout juste d’être lancé, dont l’une des écoles est à Mantet, dans les Pyrénées-Orientales.

Au sein de l’école Curie-Pasteur d’Argelès-sur-Mer, un conseil de la mer, composé de représentants de chaque classe, a été mis en place afin de discuter des actions de préservation futures à mettre en œuvre. Les élèves se sont également rendus plusieurs fois sur le terrain pour mieux connaître la zone (randonnée sur la plage et randonnées palmées) et ont réalisé un état écologique de référence avec le soutien des agents du Parc naturel marin du golfe du Lion. Ils ont rencontré les élus, les professionnels de la mer et les porteurs de savoirs locaux (le maire de la commune d’Argelès-sur-Mer, des pêcheurs professionnels, des scientifiques, des gestionnaires) pour échanger avec eux sur leurs professions et les liens qu’ils avaient avec la mer. Le programme municipal « Les Enfants de la Mer » assiste l’enseignant dans la mise en place du projet.

Les aires marines éducatives sont des outils qui développent la citoyenneté, le lien avec le territoire, et bien sûr avec la biodiversité. Elles aideront peut-être à façonner des citoyens respectueux des autres et de leur environnement. Le Parc se tient à la disposition des communes et des écoles qui voudront rejoindre la dynamique de ce réseau, pour les accompagner dans le montage de leur projet.

Création d’un espace de travail autour de la pêche professionnelle et de loisir

Le Parc naturel marin du Golfe du Lion vient d’adopter le mandat d’un groupe de travail autour de la question de la pêche et des ressources halieutiques.

La pêche (professionnelle et de loisirs) et ses représentants jouent un rôle central dans la vie d’une aire marine protégée comme un parc naturel marin. Les prélèvements sur la ressource halieutique et les effets collatéraux sur le milieu (atteinte aux formations benthiques, captures accidentelles, dérangement…) en font des activités à encadrer et à suivre attentivement. L’épuisement généralisé des ressources soumises à l’effet aggravant des changements globaux et des pollutions, impose de travailler à une meilleure gestion dans un calendrier à la hauteur des enjeux.

Le Parc a dans ses missions la protection de la biodiversité mais aussi le soutien au développement durable des activités. Le meilleur moyen de progresser sur ces deux enjeux est donc de réunir les acteurs concernés à la lumière des connaissances scientifiques existantes et à développer, pour co-construire cet avenir.
Le groupe de travail formé est composé de 21 personnes : représentants des pêcheurs professionnels et des pêcheurs de loisir, scientifiques, service de l’État et représentants de collectivités – dont la Région Occitanie/ Pyrénées-Méditerranée et le Département des P-O – du Pays Méditerranée, d’instituts techniques (Ifremer, Cépralmar) et de la Réserve naturelle marine de Cerbère-Banyuls/ Mer.

 

Cet espace de discussion permettra de décliner les sujets autour de trois axes :

  • Suivi et gestion des ressources halieutiques
  • Gestion et réglementation
  • Valorisation de la filière pêche
    De nombreux sujets à prioriser sont déjà sur la table : la gestion d’espèces sensibles (oursins, poulpes…), l’encadrement de la pêche de plaisance et de loisir, la pêche dans le projet de ferme pilote d’éoliennes, les zones de protection fortes ou encore la gestion des graus de l’étang de Salses-Leucate…
    Lors du conseil de gestion, le CEFREM (Université de Perpignan) a également présenté une étude soutenue par le Parc qui illustre l’évolution, sur les dix dernières années, de la pêche récréative au sein du Parc. Les chiffres, en dehors de la Réserve naturelle marine de Cerbère-Banyuls, sont assez inquiétants, avec une baisse des captures par unité d’effort de plus de 50%.

Pour en savoir plus sur le Parc naturel marin du golfe du Lion :
www.parc-marin-golfe-lion.fr – www.facebook.com/parc.naturel.marin.golfedulion