Pendant deux jours, hier samedi 14 septembre et avant-hier vendredi 13, en soirée et en journée, des centaines de personnes se sont succédé sur la sublime plage du Racou (située au sud du territoire de la commune d’Argelès-sur-Mer), afin d’assister aux débats, aux projections, aux animations (et aux couchers de soleil !), proposés dans le care original d’un partenariat avec l’Agence Française pour la Biodiversité, la Région Occitanie/ Pyrénées-Méditerranée, la commune d’Argelès-sur-Mer, le Département’66, la société Karwan… sans oublier les commerçants et les habitants du Racou, le collectif Racou’2030, le maire-vigneron de la commune libre du Racou.

Où, mieux que sur la plage du Racou, interroger et mettre en perspective les ressources et les dangers de la mer et, plus largement, de notre planète ? Tel est le défi que s’étaient fixés les organisateurs en proposant l’opération « Pignon sur la mer » sous forme de projections de films sur le pignon sans fenêtre d’une maison orpheline de sa voisine détruite par une tempête…

Les curieux, les défenseurs du climat, etc., n’avaient plus qu’à se munir de coussins pour s’installer avec plus de confort dans cette salle de cinéma improvisée, éphémère, et plonger dans les images grandioses des réalisateurs soucieux de nous dire, sous l’angle scientifique, romanesque ou esthétique : l’urgence de préserver coûte que coûte, vaille que vaille, la biodiversité de notre planète.

Mission accomplie.