Relevé sur le Facebook du décidément très prolixe Pierre AYLAGAS (PS), député de la 4ème circonscription des P-O, ancien maire d’Argelès-sur-Mer…

« Ce matin, j’ai rencontré à l’Assemblée nationale avec mon collègue Robert Olive, MM Laurent Scheer et Bernard Pech, qui représentaient le groupe Pernod-Ricard, propriétaire de la marque Byrrh et de la cave de Thuir. Ils m’ont fait part de leurs préoccupations concernant la mise en place d’une taxe qui mettrait en péril la production de la Suze à Thuir (seul site de production de la Suze en France). Ils ont rappelé l’importance économique et culturelle de la marque Byrrh pour le département des Pyrénées-Orientales. Cette taxe ne concerne a priori pas directement la marque. Il s’agit toutefois de rester vigilant ! Dans un département fragilisé économiquement, où la production d’alcool, vins d’apéritifs ou vins doux est un enjeu majeur, la moindre remise en question des normes actuelles mettrait en péril toute cette économie. J’ai toujours été et je reste très vigilant quant à cette production de qualité ».