Le gouvernement catalan annonce son soutien à un projet de nouveau parc à thème envisagé pour 2016 dans le secteur de Port-Aventura, sur les territoires des communes de Vilaseca et Salou, dans la province de Tarragone, au sud de la Catalogne, en Espagne.

Cette zone, baptisée « Barcelona world », construite sur 826 hectares et soutenue par un investissement de 4,77 millions d’euros, développera six thèmes géographiques : l’Inde, le Brésil, la Chine, la Russie, l’Europe et les Etats-Unis.

Ce projet est confié au groupe financier brésilien Veremonte, par l’intermédiaire du Valencien Enrique Banuelos, avec une participation de la banque La Caixa, déjà principal actionnaire de Port-Aventura.

L’addition de ce dernier site au nouveau projet constituera la plus grande zone de loisirs de l’Union européenne : 20 000 emplois directs sont annoncés pour dix millions de visiteurs par an (Port-Aventura en reçoit déjà quatre millions !).

L’annonce de ce projet précède d’un jour celle du parc Eurovegas, concentration de casinos qui échoit finalement à la région-capitale de Madrid, mise en concurrence avec la région autonome de Catalogne. Eurovegas, construit par le groupe américain Sheldon Adelson, aligne lui un investissement de 17 milliards d’euros et doit produire 260 000 emplois directs et indirects, pour une fréquentation annuelle estimée à 11 millions de touristes (source : La Vanguardia).