C’est aujourd’hui, à 16 heures, en gare SNCF de Perpignan, que Christian Bourquin (PS), sénateur-président de la Région Languedoc-Roussillon et Mme Hermeline Malherbe (PS), présidente du Conseil général des Pyrénées-Orientales, lanceront le « train à 1 euro » sur la ligne Villefranche-de-Conflent/ Perpignan. Seront également présents : Robert Navarro, sénateur et 1er vice-président de la Région délégué aux Transports, ainsi que Jean Ghedira, Directeur régional de la SNCF secteur Languedoc-Roussillon.

La mise en place du TER (train express régional) à 1 euro constitue une opportunité de développement pour le transport départemental.

Le bus et le train ne se se concurrencent pas mais se complètent dans le cadre de l’offre de transport. Le train, plus rapide, permet de relier directement les bourgs-centres au chef-lieu du département, tandis que le bus permet la liaison des différentes communes du département et, bien sûr, le rabattement essentiel des usagers sur les gares. En effet, des « services de rabattement » vers les gares par les services de bus à 1 euro développeront une plus grande mobilité des populations les plus excentrées… Exemples : Vallée de la Rotja vers la gare de Villefranche-de-Conflent ; Glorianes/ Joch/ Rigarda vers Vinça ; Sournia/ Trevillach vers Ille-sur-Têt, etc-etc.