Des rumeurs persistantes ont circulé toute cette semaine dans et autour du nouvel ensemble immobilier du « journal d’ici », L’Indépendant, désormais situé au centre ville de Perpignan. Il y est question, dans ces insistantes rumeurs, d’un nouveau plan social – ce ne serait que le troisième depuis l’an 2000 qui concernerait l’ensemble des Journaux Du Midi (Midi Libre, L’Indépendant, Centre Presse Rouergue, Terres de Vins, Terre Catalane…) – qui se préparerait, notamment donc au sein du titre L’Indépendant. Une date est même avancée concernant ce « remaniement », puisqu’on parle du mois de juin 2011. Une trentaine de salariés, avance-t-on, serait concernée, dont des journalistes. Une trentaine de salariés sur une centaine que compte le journal L’Indépendant, de l’avis des experts et décideurs en médias, « cela fait beaucoup ; ce chiffre parait conséquent au regard d’une situation économique qui, vue de l’extérieur, ne semble pas explosive… A moins vraiment que les comptes des Journaux du Midi  (NDLR. Désormais propriété du Groupe Sud-Ouest à Bordeaux) soient sincèrement dans le rouge… ».

En tout cas, si ce qui ne parait être à ce jour que rumeurs, venait à se vérifier, ce serait un coup dur pour l’économie départementale, tant le titre L’Indépendant, au-delà du prestige et du professionalisme qui auréolent l’ensemble des personnels de cette belle entreprise perpignanaise, représente aussi et incontestablement (et c’est incontesté) une dynamique irremplaçable.

A la rédaction du titre, on ne semble pas s’inquiéter outre-mesure… tant il est exact, également, que les informations sur le délicat sujet en provenance du siège social montpelliérain du groupe Les Journaux du Midi, n’arriveraient qu’au compte goutte. Vivement le train régional à 1 euro !