Si vous avez des difficultés pour visualiser ce message, consulter la copie web

 

Saint-Charles Export

Bilan et perspectives

Plénière démarche qualité

 

 

Une assemblée élective 2015 placée sous le signe du rugby, qu’il soit à XIII ou à XV pour évoquer les résultats 2014, mais aussi pour envisager l’avenir, le tout placé dans une ambiance teintée d’optimisme et de défis. Jean-Pierre Bourquin, Président de Saint-Charles Export, depuis 6 ans, introduit l’assemblée avec cette phrase d’Euripide, qu’il reprend à son compte « Aucun de nous ne sait ce que nous savons tous, ensemble ». Et c’est bien de cette force du collectif qu’il va s’agir pendant toute l’assemblée.

 

 

Voici donc une synthèse en neuf points de cette assemblée :

 

1. Le groupement de PME à l’export a poursuivi ses activités à l’étranger

 

– une mission en Irlande : un marché à l’anglo-saxonne fortement attiré par le bio, et qui recherche des actions de type régional, en totale adéquation avec l’offre de Sud de France Développement. Ce pays travaillait assez peu avec Perpignan jusqu’à présent, essentiellement par rapport à un souci logistique. M. Léopold Medina en tant que représentant du transport et de la logistique a ainsi pu faire valoir la capacité de la plateforme de livrer en direct ce pays, sans forcément faire une halte par Paris.

– Des salons à l’étranger : Fruit Logistica à Berlin reste incontournable car tous les acteurs mondiaux sont présents, et bien évidemment ceux de Saint-Charles Export, et Fruit Attraction à Madrid, le salon de proximité préféré des acteurs de la plateforme. Il est bon de rappeler que la France exporte à présent sur l’Espagne environ 1 million de tonnes de fruits et légumes, excusez du peu !

ajouter au Cloud 

 ajouter au Cloud 

 

 

2. En France aussi Saint-Charles Export se caractérise par l’action

 

– Une venue d’acheteurs tchèques, polonais et hollandais, parmi les leaders, qui ont rencontré 20 sociétés au profil différent (importateurs, coopératives, producteurs-expéditeurs) selon qu’ils recherchaient produits à noyaux locaux, salades, ou produits d’importation.

– Une action fruits d’été menée en juin dernier avec Ubifrance au profit de clients qui venaient cette fois-ci d’Autriche, d’Irlande, du Danemark et de Lituanie. Ils ont visité des structures locales, mais aussi régionales, avec pour objectif la conclusion de marchés tout particulièrement sur les abricots, les pêches et les pommes.

– Le Medfel Perpignan est le salon presque « maison » de la plateforme. Jean-Pierre Bourquin insiste sur le fait qu’il permet notamment à des structures plus modestes de participer aux rendez-vous d’affaire organisés, sans déplacement onéreux. Sans oublier le coup de projecteur mis sur les prévisions de récoltes qui restent indispensables.

 

 

3. Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences, GPEC

 

Un sigle un peu barbare qui recouvre une réalité qui l’est beaucoup moins : en 2014, 9 salariés des entreprises de Saint Charles ainsi que 10 demandeurs d’emplois ont bénéficié de ce programme, qui permet de se remettre à niveau et de travailler deux à trois semaines à l’étranger dans son domaine de compétences. Une belle opportunité proposée par l’Europe, portée par Saint-Charles Export.

 

4. Une enquête sur les entreprises du groupement

L’action collective ne va pas sans se soucier de la bonne santé individuelle. Il est apparu opportun de travailler avec chaque entreprise afin de recenser ses besoins et être à même d’y répondre au mieux. Cette enquête menée l’été dernier a permis de mettre en place une cartographie des entreprises de la plateforme, ainsi que certaines problématiques portant sur les aides à l’export.

 

 

 

5. L’analyse de la dynamique Saint-Charles Export

 

– M. Philippe Mérillon, Directeur Régional de la Draaf LR lors de la dernière assemblée a évoqué « la perception, la conception et la construction de l’export comme un métier qui se pratique, se prépare, s’approfondit et pour lequel il faut conduire une véritable stratégie »

– Il a également été rappelé la réception et la collaboration à venir avec la Chambre Régionale d’Agriculture de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur pour la réalisation d’actions concertées sur l’ensemble du pourtour méditerranéen

 

 

De gauche à droite : Georges Jordan, Dir. Gén. de Saint Charles International – Michel Guallar, Président de la Chambre d’Agri. des P.O. – Boris Calmette, Président de COOP de France LR.

 

6. Des chiffres (2006-2014)

– Progression en valeur +75% soit +295 millions d’euros pour atteindre un chiffre global au 31/12/14 de 692 515K€. La progression en volume est de 91%, soit + 307 610 tonnes.
– Les pays prospectés pendant ces années représentent 96% des exportations, preuve en est qu’il n’y a pas de hasard. – Saint Charles représente 91% de l’exportation de fruits et légumes de la région LR (source Douanes : 709 493t sur 760 693t)

 

 

7. Orientations 2015

 

L’aventure continue avec des missions sur des pays tels que le Canada, les Emirats Arabes Unis et les Etats Baltes, des venues d’acheteurs européens, les salons, les actions spécifiques. Il est également un projet qui tient aux coeurs des responsables de Saint-Charles Export : la collaboration étroite avec la viti-viniculture. Des réunions sont d’ores et déjà programmées à ce sujet. Après tout, les venues d’acheteurs sont aussi l’occasion pour ces derniers de découvrir le territoire et ses richesses, dont le vin.

 

 

Julien Batlle, nouveau président de Saint-Charles Export

 8. Passations de pouvoir

Cette assemblée élective a vu un passage de relais pour la Présidence. Jean-Pierre Bourquin, Président sortant a tenu à rappeler qu’il serait toujours là pour répondre aux besoins du groupement et s’est vu décerné le titre de Président d’Honneur, une première pour Saint-Charles Export.

 

Le nouveau Président élu est Julien Batlle, également président du syndicat des producteurs-expéditeurs des P.O. Léopold Medina, trésorier, a quant à lui passé le témoin à son successeur à plus d’un titre, son fils Laurent Medina.

 

Georges Jordan a évoqué la trajectoire de Cyril Gornes, récemment nommé Directeur Général Adjoint et appelé à lui succéder.

 

 

Hermeline MALHERBE, Présidente du Conseil Départemental des P.O.

9. Invitée d’Honneur, Mme Hermeline Malherbe
La Présidente du Conseil Départemental et sénatrice a tenu à rappeler que le département avait toujours été aux côtés de Saint-Charles Export, car « participer au développement économique de la filière, c’est travailler au développement de l’emploi ». Elle a également tenu à féliciter Jean Pierre Bourquin pour une passation réussie, sans « en-avant », le tout s’effectuant dans une convivialité propre à Saint-Charles Export.