Stéphane RUEL, Chantal GOMBERT et Ludovic  MOTGER.

 

Située à Perpignan, la marbrerie de Georges MOTGER est une entreprise de décoration en pierre naturelle ou composite. Spécialiste en marbre de décoration, l’équipe de l’enseigne réalise des projets sur mesure d’équipement en tout genre : cuisine, plan de travail, salle de bain, escalier, cheminée… Elle réalise également la pose de meubles à domicile et se déplace pour la prise des mesures. Elle propose, à cet effet, d’intervenir auprès des particuliers, des commerces et des architectes. Jeudi dernier, l’entreprise familiale a fêté ses 100 ans d’existence.
En effet, c’est en 1918 que s’est installée officiellement l’entreprise sur l’avenue Julien-Panchot, comme l’expliquait Georges MOTGER, particulièrement ému : « mon grand père a participé à la construction de l’église de Saint-Martin, et de la Fontaine d’Amour, par exemples, sur cette même avenue ».
C’est en 1884, que Michel ESCARIGUELA, arrive du Pays basque et épouse une jeune fille appelée… MOTGER ! Chantal GOMBERT, maire du Quartier Ouest, représentant officiellement le maire Jean-Marc PUJOL, accompagnée de Stéphane RUEL, adjoint délégué au Commerce, ont salué l’importance économique de cette dynamique entreprise : « la marbrerie MOTGER a su passer le flambeau, notamment à Ludovic (fils de Georges), qui vient d’installer une machine révolutionnaire de découpe de précision à l’eau et au sable ».
Bernard FOURCADE, président de la Chambre de Commerce et d’Industrie des Pyrénées-Orientales (CCI’66), et ses élus Commerce – dont M. FERRE – étaient également présents pour la coupure du ruban. Il a tenu lui-aussi à féliciter « cette entreprise qui rentre dans la grande famille des entreprises centenaires du département… ».
A noter également la présence de Michèle MOTGER, élue au Commerce à la CCI’66, qui n’est autre que la sœur de Georges. On vous le dit : une véritable saga familiale.

 

 

Les MOTGER viennent d’installer une machine révolutionnaire de découpe de précision à l’eau et au sable.