Selon une dépêche de l’AFP, les salariés du journal L’Indépendant de Perpignan « ont décidé jeudi 13 octobre 2011 de ne pas reprendre la grève contre le plan social prévu, à l’issue d’une rencontre avec la direction du groupe Les Journaux du Midi (Groupe Sud-Ouest) qui a permis des avancées », de source syndicale.
Après quarante-huit heures de grève en fin de semaine dernière, les salariés avaient décidé en assemblée générale de suspendre leur mouvement jusqu’à une rencontre entre les délégués du personnel et Pierre Jeantet, président de L’Indépendant et du Groupe Sud-Ouest.
« Il y a eu des avancées, Pierre Jeantet s’est engagé sur zéro licenciement, à ce qu’il n’y ait pas de suppression de service et a promis des négociations sur le plan social (…) », a indiqué à l’AFP une syndiquée du SNJ, majoritaire chez les journalistes.
L’Assemblée générale d’une centaine de salariés a été presque unanime jeudi soir pour voter la poursuite du travail et l’ouverture de négociations.
Les personnels de L’Indépendant protestaient contre un projet de suppression d’une quarantaine de postes sur 175 salariés…