La SNCF a fait dans la nuit de samedi à ce dimanche 6 janvier 2013 un grand bond… en arrière !

A l’heure du TGV, la liaison Perpignan/ Paris par train SNCF s’est effectuée en plus de dix heures de temps, « grâce » notamment à l’accumulation de mésaventures techniques (mais aussi et surtout à cause de vols de câbles sur le parcours) : plus de cinq heures de retard au total !

Environ 500 passagers qui empruntaient ce train parti de Perpignan à 17h, ont donc vécu « un véritable calvaire, une nuit interminable (…) ».

Dans l’ensemble, les passagers ont réagi avec sérénité à leur arrivée ce matin en gare de Lyon, à Paris, l’un d’entre eux déclarant sur BFMTV « On serait remonté en voiture, cela aurait été plus simple… et plus rapide ! ».

La direction de la SNCF, pour s’excuser, a fait un certain nombre de déclarations, dont « le remboursement du billet correspondant à deux fois le prix du billet à tous les voyageurs de ce train, la mise à disposition de taxi pour permettre aux passagers de regagner plus confortblement leur destination dans Paris (…) ».