Ce lundi 25 janvier 2016, en matinée, une vingtaine de chefs d’entreprises et de décideurs comptant parmi les géants de l’économie départementale présents à l’international, se sont retrouvés dans les locaux de Pyrénées Méditerranée Invest (PMI), l’ex Agence de Développement Economique, situés dans le Centre du Monde à Perpignan.

C’est le président-directeur de cette structure, Laurent GAUZE, par ailleurs vice-président de la Communauté Urbaine Perpignan Méditerranée, qui avait convié ces « ambassadeurs économiques » pour leur présenter les vœux de PMI – la structure regroupe la Direction du Développement Economique de la Communauté Urbaine, la Chambre de Commerce et d’Industrie (CCI) de Perpignan et des Pyrénées-Orientales, l’UPE’66… – ainsi que pour les guider à travers une exposition insolite de photographies spécialement réalisées pour PMI et représentant des dirigeants d’entreprises du Roussillon au cœur de leur métier.

–  « La richesse de notre territoire dépend des forces vives et les forces vives c’est vous ! », leur a lancé Laurent GAUZE, en présence d’élus locaux, dont le sénateur-maire de Le Soler, François CALVET, et le maire de Baixas, Gilles FOXONET, tous les deux vice-présidents de la Communauté Urbaine Perpignan Méditerranée. « Mettre en musique une politique économique novatrice, énergique et ambitieuse, pour cela notre territoire possède les atouts et le potentiel. Il nous appartient d’être au rendez-vous pour relever les défis, les enjeux, pour déployer les stratégies (…) ».

Parmi les décideurs présents lors de ce petit-déjeuner des plus conviviaux : Jean-Pierre NAVARRO, président de la CCI’66, Xavier DANJOU (Confiserie du Tech), Thomas GARCIA (EuroSign), Robert GUICHET (Pyrescom), Claude BOURGINE (SELECOM), Alexis MELIDONIS (président UPE’66), Jacques FONT (UPE’66), Walter SOUBIRANT ‘secrétaire général de l’UPE’66), Charles Del AGUILA (DADICOM Sarl), Laurent PRADES (Ensto), Sylvie CHORLAY (XL Catamarans), Marc BARES (Groupe Barès.Claverie), André JOFFRE (Tecsol), Franck SUBECZ, Ghislaine GARCIA (Com’Média), Jean-Christophe BAROIN… ainsi que des élus communautaires membres du conseil d’administration de PMI, comme Clothilde FONT.

Ouvrir une « ambassade économique » à Barcelone !

Lors de son intervention, Laurent GAUZE a émis la proposition d’installer une ambassade économique à Barcelone : « La Ville de Perpignan est propriétaire de locaux qu’elle a mis en vente. En attendant, peut-être, ce serait bien de louer ces locaux à la Ville, fort bien situés dans la capitale catalane, est de les aménager pour y accueillir nos clients et nos fournisseurs. Nous pourrions, par exemple, y loger le G-16, de sorte que les lieux pourraient être utilisés par tous nos partenaires et mis à disposition des entreprises du département. Je suis convaincu que nous pourrions avoir là un précieux fer de lance, une tête de pont efficace, pour attaquer et consolider divers marchés dans la péninsule ibérique… Qu’en pensez-vous ? Je profite de la présence de membres du G-16 pour poser officiellement la question. Je me charge ensuite, si j’ai votre soutien bien sûr, de présenter le projet au Président Jean-Marc PUJOL. Il va de soi que nous nous engageons à libérer les lieux dès que la Ville de Perpignan les aura vendus ».

A l’issue de cette rencontre, PMI a tenu son conseil d’administration. D’autres personnalités locales membres de ce CA – telles que Daniel MACH, maire de Pollestres et vice-président de la Communauté Urbaine, Robert VILA, maire de Saint-Estève et vice-président de la CU, Bernard FOURCADE, président de la CRCI Languedoc Roussillon ou encore Fabrice LORENTE, président de l’Université Perpignan Via Domitia (UPVD) – ont rejoint les décideurs présents.