François ALLA,  Directeur du cabinet de du ministre des Sports de la Côte d’Ivoire, et Paulin DANHO, résident des Jeux de la Francophonie 2021, ont terminé ce mercredi 20 février un séjour entamé lundi sous le soleil du Roussillon.

Cette visite sur site fait suite aux différents échanges entre Marc CONESA et François-Albert AMICHIA, ancien ministre des Sports de Côte d’Ivoire, actuellement ministre de la Ville du même pays qui a transmis ces dossiers à son successeur et son équipe.
La relation a débuté lors de la conférence internationale des RIGES, à Paris, fin 2017, sous la houlette de la branche sport dirigée par Viviane SILVERSTEIN.
Lors de ces rencontres, la délégation a pu s’entretenir avec de nombreux acteurs sportifs, en terme d’organisation et d’évènements majeurs mondiaux : Jeux Olympiques (JO), Coupe du Monde, Coupe d’Afrique des Nations…
Le fil conducteur restant le principe constructif « Urban Stadium », des liens se sont tissés ; respect, confiance, simplicité et travail, amenant à trois rendez-vous  à Paris avec François-Albert AMICHIA pour le rééquipement de petits stades.
C’est donc dans cette esprit qu’une délégation ivoirienne a atterri sur le sol roussillonnais, pour visiter entre autres le stade Urban Stadium du Soler, où elle a été reçue en mairie par la maire Armelle FOURCADE-REVEL, Stéphanie MARTIN, Directrice des Services Généraux, accompagnée de l’élu aux Sports, Olivier COLPAERT. L’après-midi a été consacrée à la visite du stade de Pollestres, en présence du maire et vice-président de la métropole Perpignan-Méditerranée, Daniel MACH, ancien député. La journée sur le terrain s’est terminée au stade Perpignan, en compagnie de la maire-adjointe déléguée aux Sports, Fatima DAHINE, par ailleurs conseillère régionale. La soirée  a été consacrée à une réception à La Villa Duflot, parrainée par le patron des lieux, Emmanuel STERN.

Le lendemain la délégation a pris de la hauteur, se rendant en Cerdagne-Capcir pour se familiariser avec certains investissements et infrastructures, notamment à Font-Romeu.

Ce vendredi 20 février 2019, c’est à Perpignan, puis à Canet-en-Roussillon et Toulouges, au milieu d’équipements sportifs publics que les membres de la délégation ivoirienne et parisienne ont évolué, rencontrant dans la foulée divers entrepreneurs et coachs (comme l’ancien nageur olympique Thierry PATA à Canet) avec lesquels ils ont pu échanger.

A Perpignan, c’est Laurent GAUZE (photo ci-dessus), président de l’Agence de Développement Economique Pyrénées-Méditerranée Invest (ADE-PMI), vice-président de la métropole Perpignan-Méditerranée en charge de l’action économique territoriale, qui a servi de guide et répondu aux interrogations soulevées lors de ce séjour.

La réunion à l’ADE-PMI était aussi sur les énergies renouvelables (EnR), avec notamment la Brice PERTEGAS et Vincent PUJOL du SYDETOM’66. Les échanges ont porté sur les systèmes de valorisation des déchets et projets d’énergie renouvelables applicables en Côte d’Ivoire en général, pour améliorer la situation quotidienne et plus particulièrement dans un contexte d’organisation d’événements sportifs. Présentation du parc Eolien catalan et présentation des actions du SYDETOM’66 (usine de Calce), et réseau de chaleur. François ALLA était très intéressé par tout ce qui avait été mis en place et il a promis de revenir pour une deuxième rencontre plus approfondie, notamment sur le sujet de la valorisation des déchets avec le SYDETOM’66.

Il est à noter que ce séjour a été rendu possible grâce à divers partenariats avec des établissements des P-O (La Villa Duflot, Les Flamants Roses, Roussill’Hôtels…) ».