Les Dirigeants Commerciaux de France (DCF) recevaient la semaine dernière Philippe WAECHTER, chef économiste de Natixis Asset Management, à l’occasion d’un dîner-débat dans les salons du restaurant Le Clos des Lys  de Perpignan, qui a réuni une centaine de participants du monde économique parmi lesquels Jean-François MANLHIOT, membre du directoire de la Caisse d’Epargne Languedoc-Roussillon, Pierre TRINITAD et Nacera BENOSMAN.

Le thème de la soirée – « Dans le contexte de la mondialisation, comment nos entreprises peuvent-ellesprofiter de la reprise économique ? » – a passionné l’auditoire.  Philippe WAECHTER a été professeur associé à l’Université d’Evry en 2003, et il est actuellement chargé de cours à l’ENS Cachan. En 2008, en collaboration avec Martial You, il a publié « Subprimes, la faillite mondiale » aux Editions Alphée. Il  est diplômé de 3ème cycle de l’Université de Paris I.

A la question d’un possible  un possible  nouveau krach boursier, Philippe Waechter s’est voulu plutôt rassurant : « Plusieurs éléments indiquent qu’un krach n’est pas à exclure. On observe un attrait des particuliers américains pour les marchés boursiers, ce qui n’est pas un signe favorable. La valorisation des marchés est particulièrement élevée, tant aux Etats-Unis qu’en Europe. Les marchés d’action ou d’obligation corporate sont tendus. La question d’un krach, se pose, en effet. Mais dans le même temps, les prévisionnistes du FMI et d’ailleurs sont plutôt optimistes. La croissance mondiale est là, l’inflation n’est pas pour demain et les taux d’intérêt vont rester bas. C’est plutôt rassurant ».

D’autres sujets ont été abordés comme le Brexit ou encore  la situation en Catalogne espagnole…