Réunie en assemblée générale hier mardi 11 février, l’Association Tecnosud Développement présidée par Eric Royer, a présenté son projet d’extension à un nouvel espace économique s’étendant de la Porte d’Espagne au Mas Balande en passant par l’Université, le Moulin à Vent et englobant Tecnosud I et II, Agrosud et le secteur de La Fauceille. Afin de fédérer les entreprises de ce nouvel espace, un nouveau nom est donné à l’ Association : Pôle Expansion Perpignan Sud, « PEPS », à l’image des ambitions de l’association.

A terme, ce sont près de 500 entreprises du secteur privé, structures publiques et établissements d’enseignement qui pourront bénéficier des actions de promotion, de communication, d’aménagement et de développement, comme le font aujourd’hui les associations voisines des ZAE Polygone et St Charles.

Des commissions de travail seront mises en place pour traiter des problématiques propres à chaque zone, et des synergies seront crées entre les différents axes d’expansion: commerces, services, nouvelles technologies, , energies renouvelables, enseignement et recherche. Ces actions seront menées en partenariat notamment avec la Communauté d’Agglomération de Perpignan et l’Agence de développement économique dont les représentants étaient présents lors de cette Assemblée, et qui sont des acteurs majeurs de la réussite de ces projets.

Jean-Paul Alduy, président de Perpignan Méditerranée Communauté d’Agglomération (PMCA) et 1er adjoint de la Ville de Perpignan, qui a fait l’honneur de sa présence, a vivement encouragé ce changement d’échelle, rappelant que ces actions sont essentielles dans une période de développement des forces productives, où l’économie numérique se déploie, et où les métiers qui y sont liés sont promus à un développement exceptionnel. Bien entendu, l’association devra conserver son identité, et fertiliser ces nouveaux secteurs en transmettant son état d’esprit de modernité, d’innovation, qui en est à l’origine.