Les « 5 éléments » ouvrent leurs portes à Perpignan

 

 

Bâtiment de plus de 5 500 m², le complexe Les 5 éléments s’affiche comme un des plus hauts édifices de l’espace Polygone, à Perpignan. Ce projet pensé depuis quinze ans réunit un groupe d’entreprises fédérées autour du développement durable et de l’économie responsable. C’est d’ailleurs de ces deux valeurs qu’est né le nom du projet « Les 5 éléments », une référence aux énergies chinoises, qui place l’humain au centre des préoccupations.

 

Au croisement du Boulevard Berliet et de la rue Aristide Bergès, Les 5 éléments sont installés au cœur d’une métropole forte de près de 300 000 habitants, au cœur d’un triangle reliant les villes de Toulouse, Montpellier et Barcelone.

 

Premier parc généraliste de Perpignan, l’Espace Polygone présente des atouts économiques certains. Parmi lesquels un dynamisme entrepreneurial et des voies de circulation les plus fréquentées de la ville. C’est dans ce contexte stratégique que l’homme à l’origine de ce projet a construit son parcours de chef d’entreprise…

Entrepreneur de 50 ans, Régis RIBERE suit une formation à l’école hôtelière avant de basculer dans le monde de l’entreprise au début des années 90. C’est en 1992 qu’il crée sa première société, C2A entreprise d’installations en électricité. Viendra ensuite Domagest qui depuis 2005 œuvre dans tous les secteurs des énergies renouvelables.
A l’origine, Les 5 éléments était destiné à offrir un toit à ces deux entreprises. Au cours des années qui ont vu naître cette aventure, un ensemble de partenaires sont venus se greffer autour du projet parmi lesquels les entreprises Alliantz et SIMESUD, fournisseurs et le centre de formation ADRAR.

 

De nombreuses entreprises sont en cours d’installation, mais l’intérêt principal du complexe se situe dans les infrastructures que se voient proposer les locataires. En effet, l’espace de coworking occupe 500m2 centre du premier étage. On y retrouve une cafeteria, des espaces de travail communs et des « bulles de travail » quand il est nécessaire de s’isoler. Des salles de réunion aux cloisons amovibles permettent de proposer des cellules allant de 25 à 300m². Une salle de sport est en cours de fabrication et la présence régulière de Kinésithérapeutes et Ostéopathes est en préparation.
Au rez-de-chaussée, dans le plus petit des deux bâtiments, la poissonnerie et la boucherie se partageront un espace de restauration qui viendra compléter cet écosystème entrepreneurial, construit sur un modèle RSE et évidemment autonome en énergie.