Le « Centre du Monde » vu de l’intérieur…

 

 

C’est ce lundi 11 février à 14h, dans les locaux de l’Agence de Développement Economique Pyrénées Méditerranée Invest (ADE-PMI) – 1er étage Centre del Mon – au numéro 35 du boulevard Saint-Assiscle, à Perpignan, en présence des start-ups porteuses du dossier, et du président nommé pour la première année, que le dossier « French Tech à Perpignan », sera très officiellement déposé.

Qu’est-ce que la French Tech et pourquoi déposer un dossier ?

Regroupant tous les acteurs de l’écosystème des start-ups françaises, la French Tech est née en 2013 d’une initiative de l’État. À la fois label et communauté, la French Tech vise à promouvoir le développement et l’innovation des start-ups françaises.

Depuis deux ans, l’ADE-PMI mène un plan d’actions afin de faire reconnaître le territoire comme un territoire French Tech tout en valorisant le savoir-faire de nos entreprises. (opérations Train de la French Tech 1 & 2, My Digital City 1 & 2 ; CES Las Vegas ; 4YFN Barcelone ; Viva Technology ; conférences…)

En décembre dernier, la Mission French Tech a lancé deux appels à projets « Capitales French Tech » et « Communautés French Tech ». Ces nouveaux labels remplaceront ceux des « Métropoles French Tech » et « Hubs French Tech », précédemment mis en place depuis cinq ans.

Dans le cadre cet appel à projets, le label « Communauté French Tech » doit être porté par une communauté d’entrepreneurs du territoire, engagés dans la dynamique French Tech.

L’ADE-PMI et ses partenaires, souhaitent engager une dynamique et fédérer autour de ce projet l’ensemble des startups, entreprises innovantes et partenaires publics et privés qui les soutiennent sur le territoire (Pyrénées-Orientales). Aux côtés des entrepreneurs, Pyrénées Méditerranée Invest soutiendra la gouvernance et accompagnera l’ensemble des projets qui entreront dans ses compétences et qui participeront au développement économique, à la capacité d’innovation et au développement de notre territoire.

En vue de répondre à l’appel à projet, qui doit être déposé pour le 11 février 2019 le dossier de candidature doit mobiliser une Communauté French Tech d’au moins cinquante startups et créer une association d’entrepreneurs qui portent le label pour le département.

A ce jour et conformément aux attentes de la French Tech Paris, l’ADE-PMI présidée par Laurent GAUZE, chef d’entreprise et par ailleurs vice-président de la métropole Perpignan-Méditerranée, assure être en mesure de pouvoir déposer le dossier ce lundi 11 février avec : un Président, un Board (qui est un Conseil d’administration de treize membres dont huit startups et cinq acteurs de l’écosystème du département), un Community Lead, qui est le référent French Tech Perpignan pour l’organisation des missions, la liste de cinquante start-ups minimum (sur le département des Pyrénées Orientales)… avec cinquante lettres de soutiens des start-ups et soutiens d’acteurs économiques du territoire et, bien sûr, trois actions à mener au bénéfice de la Communauté French Tech au cours de l’année 2019.