Un jeune perpignanais invente la première cabine connectée à la télémédecine

 

 

De gauche à droite : Laurent GAUZE, président de l’ADE Pyrénées-Méditerranée Invest, Lucas GOUMARRE, « pharmapreneur » et Jean-Marc PUJOL, président de Perpignan Méditerranée Métropole.

 

 

 

Relevé ce mercredi 13 février 2019 sur le blog de Jean-Marc PUJOL, maire de Perpignan, président de la communauté urbaine Perpignan Méditerranée Métropole (PMM)…

« En fin de matinée, hier mardi 12 février 2019, j’ai reçu dans mon bureau de Perpignan Méditerranée Métropole (PMM) le jeune chef d’entreprise Lucas GOUMARRE, en compagnie de Laurent GAUZE, vice-président de PMM en charge à mes côtés de l’économie du territoire, vice-président de l’Agence de Développement Economique Pyrénées Méditerranée Invest (ADE-PMI).

Lucas GOUMARRE, 30 ans, est originaire de Perpignan. Il est pharmacien, ou plutôt « pharmapreneur » ! Il a rejoint la start up Pharma Express, installée en région parisienne, à Aubervilliers plus précisément, et spécialisée dans la livraison rapide de médicaments à domicile. Sa collaboration intervient essentiellement sur l’aspect terrain de l’application. Il ne tarde pas à s’intégrer parfaitement au sein de l’équipe de Pharma Express ; il est aujourd’hui en charge de la promotion du nouveau produit phare de la start up ! Il a mis sur les rails le projet de cabines télé-médicales, Octopharm ; ils ont inventé la toute-première cabine connectée dédiée à la télémédecine !

Le premier exemplaire est en train d’être installé dans une officine perpignanaise, dans la pharmacie de La Poudrière, au Vernet.

L’installation de cette cabine ne nécessite techniquement qu’une prise électrique et du WIFI. Son fonctionnement est simple : après une programmation faite par le pharmacien, les patients peuvent utiliser ce service en libre utilisation. A l’autre bout de la vidéo, un médecin assure la consultation. Afin d’aider ce dernier, la cabine possède une multitude de possibilités de connexion visant à aider au diagnostic.

Laurent GAUZE l’avait déjà rencontré en novembre 2018, puis ils se sont retrouvés sur le CES (Consumer Electronics Show), le plus grand salon annuel et mondial de la high-tech qui s’est tenu cette année du 7 au 12 janvier 2019.

Je sais que lors de son séjour à Las Vegas, Lucas GOUMARRE a rencontré CVS et Walgreens ; suite à ce rendez-vous, Pharma Express pourrait recevoir une commande de télécabines pour les Etats-Unis via Walgreens (Grands groupes pharmaceutiques aux Etats-Unis). Le leader américain de la pharmacie de détail emploie 247 000 salariés dans quelque 10 000 points de vente. Walgreens dégage 132 milliards de dollars de chiffre d’affaires. Une commande pourrait concerner l’achat de 1 000 cabines.

J’avais déjà eu l’occasion d’adresser à M. GOUMARRE mes plus chaleureuses félicitations et, suite à sa participation au CES de Las Vegas, mon souhait de voir son projet aboutir le plus rapidement. Je l’ai reçu pour justement voir comment PMM pourrait envisager d’intervenir à ses côtés pour faciliter certaines démarches. Car, dans la mesure bien sûr de ses disponibilités et de ses moyens, notre collectivité territoriale doit – quand elle le peut – savoir accompagner, mettre en réseau, soutenir et/ ou promouvoir ce genre de projet totalement innovant, surtout lorsqu’il est porté par « un enfant du pays ».

J’avoue avoir été moi-même bluffé par la maîtrise du sujet qui m’a été présenté. J’en connaissais les contours, grâce à divers articles de presse et à l’information que m’en avait donné Laurent GAUZE, mais je n’imaginais pas l’éclosion d’un tel talent ».