Mercredi 19 à 10h, le Train French Tech by Pyrénées Méditerranée Invest 3e édition est parti de la gare TGV de Perpignan en direction de Madrid, via Barcelone. À son bord, une sélection d’une vingtaine de startups des grandes villes de la région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée (Perpignan, Montpellier, Toulouse, Béziers, Nîmes) avaient pour objectif de séduire un jury, et des clients potentiels en pitchant pendant deux minutes chacune tout au long du trajet. Ce départ, accompagné d’une conférence de presse, a rassemblé un grand nombre de personnes sur les quais du Centre del Món.

Jean-Marc PUJOL, président de PMM témoigne de l’implication de la communauté urbaine : « Pendant tout le trajet il y a des échanges, des pitch, des discussions où chacun peut exposer son projet et trouver peut-être aussi les investisseurs. C’est un moyen moderne de développement, à la fois de l’activité économique mais surtout du territoire, et c’est pour ça que la communauté urbaine est très présente depuis le début et participe au financement du Train de la French Tech. »

Laurent GAUZE, vice-président de PMM et président de l’Agence de Développement Économique Pyrénées Méditerranée Invest est fier du succès de cette opération : « Perpignan a son rôle à jouer dans cette action transfrontalière dont on a beaucoup parlé et pour pouvoir la réaliser il fallait la concrétiser sur des actions pérennes et concrètes avec des entreprises. C’est le cas maintenant, et le fait que l’on soit près de 200 aujourd’hui nous le prouve en quelque sorte. »

À l’issue des échanges, les projets jugés les plus novateurs et ambitieux ont été récompensés par un jury spécialement composé pour l’occasion dans un lieu unique à Madrid, le soir même. C’est la start-up HELLO MY BOT (solution pour créer et gérer des chatbots vocaux, ou assistants conversationnels) qui a remporté le 1er prix. Les start-ups WOOM FERTILITY, MONORDO, REDWOODPADDLE et EVERLIA ont également remporté un prix.